Actualité sportive en auvergne



Photo © Sylvain Néron

Ils seront soixante à viser le Grand Prix à Vichy

C’est à 23 h 30 que les cavaliers ont, vendredi, mis leurs chevaux au box après avoir effectué les derniers sauts de la journée. Ce dimanche, le jumping international de Vichy débutera à 6 heures. Et le Grand Prix se disputera ce dimanche à partir de 12 h 30. Il sera la 22e et dernière épreuve.

Plus qu’une journée à débuter à 6 heures du mat’ et les cavaliers et leurs chevaux pourront prendre un repos mérité. Vendredi soir, il était 23 h 30 quand les derniers sauts ont été effectués sous une température encore élevée.

Ce qui n’a pas coupé l’élan des cracks du jumping international de Vichy. Le prix Région Auvergne-Rhône-Alpes a servi de qualificatif pour le Grand Prix de ce jour. Il avait réuni 64 partants sur des obstacles à 1,45 m. Morgan Bordat, associé à « Uma », a pris la main de cette épreuve chronométrée au barème A.

Ce succès était la confirmation de ce couple arrivé, jeudi, huitième du Prix Champagne Nanet-Descôtes. Membre de l’équipe de France, Benoît Cernin, avec « Vackanda de Lojou », décrochait, dans la foulée, la médaille d’argent du concours. Quant à Julien Gonin, il montait sur la troisième marche du podium. Il était en selle sur « Valou du Lys », jument selle français avec qui il a réalisé un temps de 38’’45/100e au barrage. Une réussite qui entrait dans la continuité de leur classement au CSI** Medium Tour de jeudi, auquel il était arrivé troisième ex aequo.

À l’issue de l’épreuve, 35 couples avaient validé leur billet pour le Grand Prix Vichy Communauté de ce jour. Ceux-ci s’ajoutent aux 25 élus de la première qualificative il y a deux jours. Ce qui fait qu’ils seront 60 cavaliers au départ du Grand Prix.
En soirée, 69 couples se sont envolés sur le parcours à 1,40 m du CSI** Big Tour. Parmi les nations en lice, la France, la Suisse, l’Italie, l’Égypte, le Canada, le Portugal, la Belgique et le Royaume-Uni avaient de fortes chances de se faire remarquer. À l’arrivée, un trio français montait sur les marches du podium.

Avec un temps de 63’’43/100e, Brice Brassart, en selle sur « Uddy de Vernay », avait la victoire en poche dès la mi-épreuve. Restait à maîtriser les obstacles. Ce qui a été fait avec panache. Malgré un sans-faute (65’’72 au chrono), Pierre-Louis Roche, associé à « Telemaque d’Auzoux » prenait la deuxième place. Clément Frèrejacques prenait la troisième place, avec « Undiams de Varenne. »

 

Michel Prémoselli

Médium Tour (1,30 m). 1. Jimmy Jean avec « Bellissima De Bonce » ; 2. Baptiste Couperie avec « Babacool » ; 3. Mathieu Saison avec « Kipling de Condé » ; 4. Ludovic Gaudin avec « A venir d’Hyds » ; 5. Martin Corgne avec « Kara ».
Big Tour (1,45 m). 1. Morgan Bordat avec « Uma » ; 2. Benoît Cernin avec « Vackanda de Lojou » ; 3. Julien Gonon avec « Valou Du Lys » ; 4. Clément Frèrejacques avec « Undimas de Varenne » ; 5. Jean-François Rondoux avec « Jameelaty ».
Médium Tour (1,35 m). 1. Damien De Chambord avec « Berlioz » ; 2. Gaëtan Scrive avec « Undiable Debreyte » ; 3. Benoît Cernin avec « Vasco VH Jukshot Z » ; 4. Mathias Vedrines avec « Acrobate du Potier » ; 5. Romain Dreyfus avec « Vilbergs Classy Boy ».

Commentaire