Actualité sportive en auvergne



Photo © Dominique PARAT

Championnats de France à Vichy-Charmeil

Les 61e championnats de France de parachutisme ont débuté, jeudi, dans le ciel de Vichy-Charmeil. Ils se termineront le 7 août. La compétition rassemble 172 paras.

Dans l’azur de la dropzone de Vichy-Charmeil, les sauts s’enchaînent. Depuis jeudi, les 61e championnats de France de parachutisme ont pris leur envol sous une chaleur écrasante. Si étouffante
que les chefs des paras engagés en précision d’atterrissage et handifly, ont pris la décision d’annuler la compétition de midi à 18 heures. Quant aux autres disciplines, les amateurs du vide se sont régalés en sautant du Pilatus et des deux Cessna Caravan.

« L’édition 2018 réunit un peu plus de compétiteurs que l’année passée, notamment en voile contact et dans les disciplines artistiques que sont le Freefly et FreeStyle », explique le DTN Jean-Michel Poulet, et directeur des vols de ces 61e championnats de France. Lors de premiers bras de fer célestes effectués à la « fraîche », la situation s’est décantée en voile relatif à 2 et à 4. Et précision d’atterrissage, Tarbes Bigorre devance d’un rien le Cercle de Nice.


Le programme : 

Voile contact, vol relatif, FreeFly, Free Style, précision d’atterrissage, voltige, handifly : aujourd’hui et demain, de 7 h 45 au coucher du soleil. Podiums demain à 16 heures.

Championnat de France ascensionnel : début des épreuves demain à 14 heures ; puis lundi de 9 heures à 19 h 30 ; podiums mardi à 15 heures.
Commentaire