Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handball

Saint-Flour ne veut pas s'arrêter là

Le club du Saint-Flour HB s’est fixé un projet sur trois ans, décliné en trois points principaux. L’assemblée générale, qui s’est tenue dernièrement au complexe sportif, en a tiré un premier bilan.

La saison 2016-2017 a été, sur bien des points, réussie. Ce qui réjouit, bien sûr, les membres et joueurs du club mais plus encore le bureau directeur et ses deux coprésidents. « Visiblement, les choses avancent… », assure Michel Méo. « Nous avons vécu une saison comme on les aime », affirme, quant à lui, Bernard Colle.

Le point fort tient sur les résultats d'ensemble qui sont éloquents. Les quatre formations de Nationale se sont distinguées et ont obtenu, dans leur poule respective, des positions enviables. Cerise sur le gâteau, l'équipe 1 masculine jouera en NII à la rentrée. Chez toutes les équipes jeunes, la réussite a été également au rendez-vous au niveau régional. Le groupe féminin des moins de 14 ans est champion d'Auvergne.

Centre d'entraînement. Ce pari engagé par le club de la cité du Vent en est à sa 3 e année d'existence. Il est en passe d'être gagné. Il compte 22 éléments de 14 à 16 ans et devrait atteindre 33 unités en septembre. L'objectif de 38 n'est plus très loin.

Chiffres parlants. Le club, c'est aujourd'hui 341 licenciés, soit 25 % de progression en 4 ans et 10 arbitres qui ont officié lors de 176 matches et 37 jeunes prétendants qui ont fait leur apprentissage sur 91 rencontres. Ce sont aussi 49 heures d'entraînement, soit 32 séances par semaine. 160 séances d'intervention dans les écoles primaires, 180 jours de stage en interne et, pour tout cela, 31 cadres techniques. Les parents apportent une bonne contribution, notamment au niveau des déplacements. Ils ont assuré 90.000 km auxquels s'ajoutent 82.000 km réalisés avec les minibus.

Finances. Le budget, de 240.000 € est stabilisé depuis trois saisons. L'augmentation des charges, due en bonne partie au record des déplacements, entraîne un déficit annuel avoisinant les 5.000 € au niveau des comptes généraux. Côté recettes, l'implication des dirigeants et l'investissement de tous au niveau des manifestations ont donné d'excellents résultats. Le partenariat, qui reste un pôle moteur, sera encore la piste privilégiée pour la saison qui vient.

Plan sportif. Un tournant important est amorcé dès la période de préparation courant août et septembre. Un nouveau projet sportif va se décliner en trois points principaux. En premier lieu, une filière performance chapeautée par Peter Gerwert va concerner les formations de niveau national et les réserves. À ses côtés, une filière formation dirigée par Cindy Garrouste qui impliquera les filles et les garçons des catégories moins de 13 à moins de 16 ans. La préformation, enfin, sous la conduite d'Alexis Sigoigne aura pour mission de réaliser le meilleur possible auprès de l'école de handball et des équipes des moins de 11 ans.

Chantier. La grande région Auvergne Rhône-Alpes ne va pas sans interrogations pour les clubs auvergnats. Le Saint-Flour HB fait partie de ceux-là. Aussi souhaite-t-il construire un projet fédérateur pour les jeunes avec les clubs voisins.

Commentaire