Actualité sportive en auvergne



Photo © Pascal Alain

Saint-Flour doit rester concerné

A la lutte pour une place finale sur le podium, Saint-Flour ne doit pas commettre d’impair, ce samedi (20 heures), sur le terrain de l’avant-dernier, Villefranche.

A quatre journées de la fin du championnat de Nationale 2, la poule 5 connaît déjà son champion, Lyon Caluire, une équipe toujours invaincue. Pour les places d’honneur, Bourgoin, Vénissieux et Saint­-Flour tiennent la corde mais rien n’est encore acquis au vu du programme. L’affiche de ce week-end se déroulera à Lyon, avec le leader face à son dauphin, Bourgoin-­Jallieu.

Chez une formation condamnée à la descente

Les Sanflorains, de leur côté, se rendent ce samedi à 20 heures, à Villefranche. Sur le papier, les hommes de Peter Gerwert sont favoris. La formation du Beaujolais est en effet avant­-dernière de la classe et ne peut plus sauver sa peau en N2. Son bilan pointe seulement deux victoires et deux nuls pour un total de 14 défaites. Elle n’a pourtant pas manqué de se défendre, à l’image de son dernier match à Marsannay, où elle s’est inclinée sur la fin (27 à 25).

Dans le Cantal, le coach sanflorain a prévenu ses joueurs cette semaine en leur demandant d’éviter tout relâchement et, bien au contraire, de rester toujours aussi concentrés et dynamiques. Une recette qui leur a permis d’aligner une série en cours de huit victoires et un nul.

Côté effectif, Jordan Chibani, touché aux doigts à Bourgoin, a pu tout de même participer aux dernières séances d’entraînement. Pour le reste, pas de souci particulier, la mobilisation est générale.

 

Le groupe :

Saint-Flour. Jamet, Delage, Arbey, Chibani, Detchenique, El Marouani, Erard, Menubarbe, Jaovelo, Lazic, Le Ruyet, Vinadel, Boyer, Hadjadje, Dupont.

Commentaire