Actualité sportive en auvergne



Photo © Droits réservés

Saint-Flour doit éviter le piège

C'est l'un des derniers gros morceaux de la saison qui est proposé, ce samedi, aux féminines de Nationale 3 de Saint-Flour qui se déplacent sur le parquet de Porte de l'Isère (20 h 30).

Saint-Flour n'aura pas la partie facile face aux Iséroises qui alignent, depuis début 2018, la bagatelle de sept victoires et deux nuls contre seulement un échec. Cette équipe, qui vient de réaliser lors de la précédente journée la même performance que les Sanfloraines à Sainte-Égrève (23-23) a également une grosse envie de prendre sa revanche sur le leader, de manière à effacer la lourde défaite subie à l'aller (30-16).

L'objectif ne change pas du côté d'un Saint-Flour HB toujours talonné au classement général par Chevigny-Saint-Sauveur. Il faut gagner tous les matchs pour maintenir la pression au niveau du tableau final des huit poules de Nationale 3.

Savoir-faire et dynamisme


Jamila El Fénéri et tout son staff ne laissent d'ailleurs rien passer ou presque à un groupe qui peut se projeter d'ores et déjà sur le niveau supérieur. Il fait, il est vrai, un parcours quasi exemplaire jusqu'ici. La montée des jeunes et l'expérience des plus âgées apportent beaucoup de savoir-faire et de dynamisme mais également du tempérament et un mental de compétitrices.

Il reste quatre rendez-vous à bien soigner pour espérer finir en feu d'artifice. Les filles attendent cela depuis le début de l'été dernier. Côté groupe, Camilla et Johanna Delenne ainsi qu'Eva Fidelle ne sont pas là. Pour le reste de la troupe, c'est la continuité qui prime.

Le groupe :

Saint-Flour. Vérilhac, Morel, Portalier, Fondeau, Modenel, Fumat, Bouquet, Audinet, Garrouste, Gérodon, Malartre, Boyer, Soulier.

Commentaire