Actualité sportive en auvergne



Photo © David Allignon

Saint-Flour arrache le nul à Saint-Égrève

Avec, au programme, trois sorties particulièrement ardues, le mois d'avril s'annonce vraiment comme celui de tous les dangers pour les féminines du Saint-Flour HB. La première étape, samedi à Saint-Egrève, n'a pas manqué de le confirmer. Soutenues par un public de supporters entièrement dévoué à leur cause, les filles de l'Isère ont, en effet mis d'entrée de jeu une forte pression sur le leader cantalien. La recette super tonique et agrémentée de puissance s'est avérée probante (26-26).

Les protégées de la jeune coach Jamila El Fénéri ont alors peiné a suivre le tempo imposé et se sont logiquement retrouvées à la traîne (6-2). Au rythme échevelé des locales, les Sanfloraines ont ensuite répondu par quelques changements techniques et un jeu devenu bien plus consistant.Le débat s'est équilibré. Malgré tout c'est avec encore un retard de 2 buts (13-11) qu'a été sifflé la mi-temps.

Le scénario n'a guère changé par la suite, à part que les filles de la Cité du Vent ont vraiment enfilé le bleu de chauffe pour compenser un jour sans en terme de jeu collectif efficace et séduisant. Cette faculté à se battre leur a permis de passer devant au tableau d'affichage (19-17, 45e). Un avantage qui n' a pas duré car, dans le même temps, les fautes trop nombreuses ont entraîné de nombreuses séquences d' infériorité numérique. Dans ses moments difficiles, le groupe à l'image se sa gardienne Pauline Vérilhac, n'a cependant jamais baissé les bras. La fin de partie s'est finalement disputée au coude à coude.

Les joueuses de Saint-Égrève, devant 26 à 25 ont même eu la balle de break mais, c'est finalement la performante ailière de Saint-Flour, Gaelle Malartre qui, à 4 secondes du coup de sifflet final, est venue arracher le partage des points (26-26).

Un résultat somme toute positif que les filles de la Cité du Vent sont allés chercher avec leur cœur et leurs tripes.

Commentaire