Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Un bon coup à jouer pour l'ASM Romagnat à Rennes

Après une trêve d’un mois, les filles de l’ASM Romagnat abordent un bloc de trois matchs, décisifs pour leur avenir.

On les avait quittées sur un cinglant échec (30-­3) à Toulouse, le 27 octobre dernier. La parenthèse internationale désormais refermée, le championnat reprend ses droits pour une séquence de trois journées, qui va précéder un nouvel arrêt de... trois mois, Tournoi oblige.

« Pour nous, c’est une reprise quasiment à zéro cette semaine. On a retrouvé nos internationales mais on a aussi une infirmerie bien garnie », souligne le coach Fabrice Ribeyrolles. Cet après-midi (14 heures), c’est à Rennes que l’ASM Romagnat va donc reprendre le fil de sa saison, pour l’instant correcte mais qui demande à être confirmée. « Rennes est juste derrière nous au classement, l’objectif est d’aller y gagner », précise l’entraîneur auvergnat.

Trois matchs avant la longue trêve

Le Stade Rennais, qui semble un ton en dessous de ses dernières saisons, va souffrir en plus de l’absence de plusieurs joueuses à 7 sous contrat fédéral. L’occasion est sans doute belle pour les Romagnatoises de prendre leur distance avec les Rennaises au classement, de valider aussi leur position dans le wagon de tête avec Toulouse et Blagnac.

Après ce long déplacement en terres bretonnes, l’ASM Romagnat recevra le Stade Bordelais avant de clôturer l’année sur un voyage difficile à Blagnac, le 15 décembre prochain. La place sera laissée ensuite à la Coupe de France à 10, une compétition qui permet de meubler la longue période hivernale durant laquelle le championnat fait relâche.

Le XV de départ. Trémoulière ; Buisson, Lepogam, Gincourt, Mambé ; (o) Emma Coudert, (m) Gaucher ; Kill, Gabriagues, Vidal ; Pellegris, Roux ; Arnaud, Thomas, Prat. Remplaçantes. Lazarko, Guerrith, Louis, Puakavase, Cheze, Menanteau, Mahinc, Éloïse Coudert.

Christophe Buron

Commentaire