Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Photo Pierre Couble

Maréchat-Riom attend l’éclaircie

Décimée et dans l’attente de jours meilleurs, l’AS Maréchat-Riom espère tout de même jouer un rôle intéressant lors de la deuxième phase du championnat.

Satisfaite, l'AS Maréchat, d'avoir rempli son premier objectif d'être présente en deuxième phase de Pré-Nationale. Beaucoup moins d'avoir, par la même occasion, rempli aussi son infirmerie puisque la formation conduite par Mathieu Dabert comptabilise à ce jour 8 joueuses blessées alors que deux de leurs coéquipières sont arrêtées pour cause de maternité.

Trois joueuses vraiment opérationnelles

Pour autant, l'entraîneur riomois relativise la performance de ce passage en deuxième phase : « Ça ne relève pas de l'exploit. On a certes fonctionné à effectif réduit en première phase mais avec 7-8 filles, c'était largement jouable. C'est devenu en fait compliqué depuis fin décembre parce qu'à chaque match on a perdu une nouvelle fille. Jusqu'à 3 en un match, le week-end dernier ( défaite 83-47 en terminant à 3 joueuses sur le terrain…) ! Après, je pense qu'on est tombé sur la moins relevée des deux poules de 6 et en plus les deux équipes les plus faibles avaient des points de pénalité. »

L'enjeu sportif rapidement réduit, Maréchat qui a terminé 3e (6 victoires, 4 défaites) a, dès lors, surtout consacré ce tour de brassage à travailler. Bien, visiblement puisque lors de l'Open féminin de Combronde regroupant les matchs de 1re journée de 2e phase, les Riomoises ont largement battu le Clermont Basket (6 victoires, 4 défaites aussi), sorti de l'autre poule, justement : « Même si on était conscient de notre valeur, j'ai été un peu surpris par l'ampleur de la victoire ( 65-40), obtenue à 6 avec si peu de rotations mais une intensité constante. Mais, de façon évidente, on a accompli, aussi, notre match le plus abouti. »

De quoi donner de réels espoirs pour la suite ? « Le premier objectif sera de récupérer les joueuses blessées. Tout dépendra, de toute façon, de l'effectif dont on disposera. À court terme, ça s'annonce compliqué car, là, en ce début de semaine, j'ai 3 joueuses valides et 3 en reprise depuis 15 jours mais après un arrêt de plusieurs mois ou semaines suite à leurs blessures ( ligaments croisés, fracture de la cheville et grosse déchirure au mollet) donc loin de pouvoir jouer 40 minutes. On s'organise. J'ai fait valoir des circonstances exceptionnelles et je remercie vraiment Cournon qui a tout de suite accepté de repousser notre match de deux semaines. Reste que notre groupe a une valeur intéressante. Comme on avait terminé 3 e l'année dernière, l'objectif c'était de pouvoir jouer ce top 3. On sait qu'on va avoir trois semaines difficiles qui vont nous handicaper, au final, dans ce championnat. Mais que dans un mois, on devrait pouvoir repartir plus sereinement… Je pense que la poule est très dense, qu'il n'y aura pas d'équipe réellement au-dessus et que beaucoup de matchs seront serrés. On va donc essayer, compte tenu des circonstances, d'être un peu le poil à gratter… »

Commentaire