Actualité sportive en auvergne



Photo © Dominique Hogard

La minute de trop pour Riom

Chinon fait chuter le leader Riom (14-13) pour la deuxième fois de la saison au cours d’une rencontre indécise où il a fallu attendre l’ultime seconde pour voir les Chinonais décrocher la victoire.

L’entame de match est à l’avantage des locaux qui tiennent le ballon pendant plus de deux minutes. Riom se met à la faute et Gilbert réussit sa première pénalité au bout de trois minutes. Les « sang et or » repartent de l’avant en proposant de l’engagement face à des Auvergnats bien en place défensivement. 

Les visiteurs subissent les assauts Chinonais sans pour autant céder. Le SCC va enfin être récompensé de sa domination à la demi-heure de jeu. Après plusieurs mêlées à 5 mètres de la ligne d’essai, Hall vient conclure en coin le bon travail de ses avants. Les Riomois débloquent le tableau d’affichage avant le repos par Hervier sur pénalité. 

Les visiteurs démarrent la seconde période de la meilleure des façons. Michel, qui vient de rentrer, inscrit un essai trois minutes après la reprise. Hervier transforme permettant aux siens de passer devant. 

Les arrêts de jeu fatals aux Riomois


Chinon connaît un petit passage à vide mais va se ressaisir. Les hommes du trio Carrière-Meunier-Raymond vont pousser l’adversaire à la faute. Harnagéa passe sa pénalité entre les perches et Chinon repasse devant. Les visiteurs pensent décrocher la victoire à la dernière minute du temps réglementaire par Hervier qui réussit un drop. 

Les « sang et or » jettent leurs dernières forces dans la bataille et il faut attendre la quatrième minute d’arrêt de jeu pour voir Harnagéa inscrire le drop libérateur pour Chinon.


La fiche technique :

Chinon (stade Raymond-Bourdon). Chinon bat Riom 14-13 (mi-temps : 8-3). 

Les points.?Pour Chinon : 1 essai de Hall (32e)?; 1 drop d’Harnagéa (80e+4)?; 2 pénalités de Gilbert (3e), Harnagéa (68e). Pour Riom : 1 essai de Michel (43e)?; 1 drop (80e), 1 pénalité (40e) et 1 transformation d’Hervier. 

Exclusion temporaire.?À Riom : Robillon (51e).
Commentaire