Actualité sportive en auvergne



Photo © Cédric Dedieu

Une fanny en finale du triplette pour le 2e Supranational

Quatre cents triplettes, soit 1.200 joueurs, étaient au départ du 2e Supranational de l’agglomération du Puy, ce week-end.

La finale du Supranational triplette, dimanche au Puy, opposait Maison Durk, double champion de France, Mickaël Bonetto, vice-champion de France triplette et David Riviera à Médéric Verzeaux, champion de France junior, Jérémy Darodes, double champion de France et Kévin Ghrifa, champion de France junior.

Un beau plateau qui promettait, comme pour les dames, une partie très disputée. Il n’en fut rien. En à peine 25 minutes de jeu, la messe était dite.
Durk/Bonetto/Riviera étouffent leurs adversaires dès le début de la partie, notamment grâce à une deuxième mène qui leur permet d’empocher 5 points.

Dans la troisième mène, la réussite n’est toujours pas au rendez-vous pour Darodes/Ghrifa/Verzeaux : Darodes pointe et tombe sur le bouchon qui revient tout juste à trois mètres du cercle, donc bon pour être joué.
Sur cette partie de « mini-pétanque », les sociétaires d’Oléron pétanque, la Boule d’or Gaillac et Bourbon Lancy prennent encore trois points : 9-0. La partie est achevée deux mènes plus tard, 10-0 puis 13-0. Sans appel.

Sony Even face à Georges Even

Les autres concours du week-end ont permis à Monique Dupré (Sullylois pétanque) de s’imposer face à Charlotte Darodes (Oléron pétanque élite) sur le National tête à tête féminin. Sébastien Rousseau (AS Pétanque Sceaux) l’emporte quant à lui contre Jean-Baptiste Tavier (AS Jardin du Luxembourg) lors du National tête à tête masculin. En doublette féminines, la victoire est revenue au duo Emilie Vignères - Cindy Peyrot, vainqueur 13-11  d’Elodie Estève - Axelle Bernard.

Enfin, le Grand Prix de la ville (tête à tête) revient à Sony Even (Pétanque Montpezataise) qui était opposé en finale à Georges Even (Pétanque Montpezataise).

 

Cédric Dedieu

Commentaire