Actualité sportive en auvergne



Photo © Céline Demars

Le Puy veut devenir le 15 km le plus rapide au monde

Pour la 37e édition le 1er mai prochain, les organisateurs des 15 km internationaux du Puy-en-Velay se sont fixés pour objectif de faire de leur épreuve la plus rapide de tous les temps sur cette distance.

La routine ? Au sein de l'association des 15 km internationaux du Puy-en-Velay, on ne connaît pas ! A l'aube de la 37e édition qui se déroulera le 1er mai prochain, André Chouvet et son équipe ont décidé de relever un défi un peu fou : faire de leur épreuve le 15 km le plus rapide au monde de tous les temps... Et la barre est plutôt haute puisque le record actuel est détenu par l'Ougandais Joshua Cheiptgei, un athlète référence, avec le chrono canon de 41'05 établi sur une épreuve aux Pays-Bas.

Kipruto, star montante

Pour voir leur rêve devenir réalité « et faire entrer Le Puy dans la postérité », les organisateurs ont tout misé sur Rhonex Kipruto. A 19 ans, le jeune Kenyan fait figure de grand espoir de la discipline et présente déjà de solides références malgré son jeune âge : champion du monde juniors, recordman du monde juniors sur 10.000 m et 2e meilleur performer mondial de tous les temps sur 10 km en 26'46. « Il a toutes les qualités pour battre ce record, c'est un gros talent », s'enthousiasme André Chouvet. Après des semaines de négociations et avec l'appui de l'entraîneur français Julien Di Maria, l'organisateur des 15 km a réussi à faire convaincre le grand espoir kenyan de s'engager sur l'épreuve ponote. « Nous avons trouvé un accord voilà quelques jours. C'est maintenant où jamais ! Dans quelques années, il deviendra inaccessible pour une épreuve comme la nôtre. »

Quatre lièvres enrôlés

En plus de Kipruto, les 15 km du Puy ont enrôlé d'autres sérieuses pointures pour servir de lièvres au Kenyan : quatre coureurs précisemment pour assurer un train élevé et épauler le jeune cador dans sa quête de record. Vainqueur l'an dernier sur le sable du Breuil, Stephen Kiprop sera lui absent. Il vient de s'imposer sur un semi-marathon aux Emirats Arabes Unis en signant la 6e meilleure performance mondiale de tous les temps : le garçon est devenu une star que Le Puy ne peut plus attirer sur le plan financier.

Si le record sera le fil rouge de la prochaine édition, les 15 km du Puy n'en oublient pas leur côté populaire et entendent bien réunir tous les niveaux et tous les âges sur cette épreuve connue pour sa convivialité.  Il est d'ailleurs déjà possible de s'inscrire sur le site internet de l'épreuve Histoire de se mesurer aux plus grands champions sur une édition que tous espèrent historique !

 

Christophe Darne

Commentaire