Actualité sportive en auvergne



Photo © Séverine TREMODEUX

Yamaha plein gaz derrière l'équipe moulinoise Viltaïs

Viltaïs et Yamaha : l’histoire d’amour dure depuis 2008. Et elle n’est pas prête de s’arrêter. Dernière preuve en date : la visite du directeur de la compétition monde, ce lundi, à Moulins.

Le team VRD Igol Pierret Expériences avait de la visite ce lundi. Et pas n’importe laquelle. Puisque c’est un des hommes les plus influents du monde de la moto qui a passé la journée à Moulins, en la personne d’Andrea Dosoli.

L’Italien, directeur international de la compétition chez Yamaha, est venu à la rencontre des membres du team local engagé en championnat du monde d’endurance sous les couleurs de la marque japonaise.

Onze ans de fidélité

« C’est un signal très fort que le responsable de la compétition monde se déplace ici, pour apprendre encore un peu plus à nous connaître, se réjouit le patron de l’équipe Yannick Lucot. C’est Christian Sarron qui avait fait le lien entre Yamaha et nous en 2008. Et depuis on est fidèle?! »

Viltaïs a fait le plein de nouveautés en 2019

Le partenariat entre Viltaïs et le constructeur devrait d’ailleurs être encore renforcé dans les années à venir. « On suit Viltaïs tout particulièrement, insiste Andrea Dosoli. C’est un des teams incontournables du championnat et il est très spécial avec sa vocation sociale. On est sensible à ce volet, en plus de leurs performances en compétition. »

Aujourd’hui, le soutien de Yamaha représente près de 15 % du budget annuel du team moto. Reste à savoir dans quelles proportions l’appui du constructeur va augmenter et quelles formes il prendra à l'avenir.La Yamaha R1 de Viltaïs a terminé 5e du Bol d’Or, sur le circuit du Castellet, le 22 septembre (photo d'archives).

Saison 2019-2020
Viltaïs a démarré son championnat du monde d’endurance avec une excellente performance au Bol d’Or, le week-end du 21 et 22 septembre. Cinquième du général après 24 heures de course, l’équipe moulinoise a tout simplement réalisé la meilleure perf de son histoire sur le circuit du Castellet. À confirmer lors de la prochaine manche du mondial : les 8 Heures de Sepang (Malaisie), le 14 décembre.

Kevin Lastique

Commentaire