Actualité sportive en auvergne



Photo © DR

Un champion du monde arrive chez Viltaïs

À trois mois de la reprise du championnat du monde d’endurance, fin avril aux 24 Heures du Mans, l’équipe moulinoise Viltaïs vient d’officialiser une recrue de choix : Mathieu Gines, pilote breton de 31 ans au CV remarquable, remplace le Belge Xavier Siméon (*).

Un pilote polyvalent capable de briller en vitesse (il est notamment champion de France FSBK 2019, double champion de France 600 Supersport en 2009 puis 2013 ou encore champion d’Allemagne IDM) comme en endurance.
L’endurance où il a enchaîné les places d’honneur avant de toucher le Graal, lors de la saison 2014, en devenant champion du monde EWC sur la Yamaha du team GMT94.

« Un trio de pilotes de haut niveau »

C’est donc une recrue de premier plan qui vient d'intégrer les rangs du team VRD Igol Pierret Experiences aux côtés de l’Allemand Florian Marino et du Français Florian Alt.Mathieu Gines, nouvelle recrue du team moto Viltaïs (photo DR).
« On est en contact avec Mathieu Gines depuis plusieurs années et on est très heureux qu’il nous rejoigne, insiste le patron de l’équipe Yannick Lucot. Il va nous apporter toute son expérience et on va pouvoir compter sur un trio de pilotes homogène et de haut niveau. »

La semaine en Malaisie se termine mal pour les Moulinois de Viltaïs

Même son de cloche du côté de la nouvelle recrue moulinoise : « J’apprécie beaucoup l’esprit qui règne dans ce team. Ils ont un projet commun, sans mettre en avant un leader. Et puis piloter à nouveau une Yamaha me fait également très plaisir, cela me rappelle de beaux souvenirs. J’espère en construire d’autres avec mes nouveaux coéquipiers, à commencer par une première victoire sur une course de 24 heures ! »

Faire une grosse perf au Mans

Et pourquoi pas dès avril prochain au Mans. Actuellement au 6e rang du classement provisoire du championnat du monde, Viltaïs veut grimper dans la hiérarchie et oublier la déception de Sepang. Les Moulinois étaient revenus de Malaisie, où s’est déroulé la dernière manche du Mondial mi-décembre, avec une 19e place, loin des objectifs du team.
(*) Xavier Siméon a signé pour prendre le guidon de la Suzuki du team SERT.

Saison 2019-2020. Après le Bol d’Or en septembre et Sepang (Malaisie) en décembre 2019, le Mondial se poursuit aux 24 Heures du Mans les 18 et 19 avril 2020. Puis aux 8 Heures d’Oschersleben (Allemagne) en juin et enfin aux 8 Heures de Suzuka (Japon) en juillet.

Kevin Lastique

Commentaire