Actualité sportive en auvergne



Photo © auteur inconnu

L'Yzeurienne Karine Chambonneau dans le top 10 d'une manche de la coupe du monde

L’Yzeurienne Karine Chambonneau a participé à une manche de la coupe du monde de « pump track », le week-end dernier, à Lyon. Une nouvelle discipline et un nouveau départ pour la championne d’Europe 2001 de BMX et vice-championne du monde 2002.

Après une longue coupure de près de dix ans sans compétition, la Bourbonnaise s’est repiquée au jeu l’an passé grâce au « pump track ». Une discipline créée aux États-Unis il y a quatre ans.

Le principe?? Sur une piste en asphalte, les riders s’élancent chacun à leur tour et doivent boucler un parcours le plus rapidement possible. « C’est très intense et rythmé avec des courbes et des bosses à franchir sur quelques centaines de mètres », explique l’Yzeurienne.

Une huitième place à Lyon

Un effort violent et court (une vingtaine de secondes maximum), qui convient à l’ancienne sportive de haut-niveau. « J’adore ça, c’est très sympa et ça permet de s’entretenir physiquement en s’amusant. »

Et visiblement ça réussit à Karine Chambonneau. Quatrième de l’étape française de la coupe du monde 2018, à Carpentras (Vaucluse), l’Yzeurienne a dû se contenter, le week-end dernier au milieu d’une centaine de riders, de la 8e place.

L'Yzeurienne Karine Chambonneau qualifiée pour la finale de la coupe du monde

Un résultat trop juste pour pouvoir participer a la finale mondiale en Suisse à la fin du mois. « J’avais pu m’entraîner de manière efficace en 2018, alors que cette saison j’ai subi deux blessures importantes, ce qui ne m’a pas permis d’avoir une préparation optimale, regrette la Bourbonnaise de 40 ans. Mais je suis tout de même satisfaite, j’ai pris beaucoup de plaisir à participer à cette compétition avec des pilotes de très haut niveau et qui pour certains ont vingt ans de moins que moi. »

Kevin Lastique

Commentaire