Actualité sportive en auvergne



Photo © Florian Salesse

Trophée des villes : plusieurs favoris déjà sur le carreau

Le tirage au sort était ainsi fait que certaines villes figurant parmi les favorites se rencontraient d’entrée, ce vendredi, au Trophée des villes. Forcément, il y a eu de la casse.

Quintais, Le Boursicaud, Hureau, Sarrio Molinas… Tous de grands champions – du monde pour les trois premiers. Mais tous éliminés d’entrée au Trophée des villes 2018, ce vendredi, au boulodrome Christian-Fazzino de Montluçon. 

16es de finale. La faute à un tirage pour le moins taquin envers les favoris, avec deux chocs dès les seizièmes. Le premier mettait aux prises Montluçon 1 (Fazzino, Olmos, Pinto, Pailheret) et Lyon (Sarrio, Molinas, Hubert, Bousquet). Serré sur le papier, beaucoup moins dans la réalité, puisque les Bourbonnais ont remporté les deux doublettes puis la triplette (4-0). Christian Fazzino, pour sa dernière à Montluçon, avant de rejoindre le club de… Lyon, a été impérial. Enchaînant sept carreaux sur ses huit premiers tirs en doublette. « Ça a joué long (plus de 9 mètres en moyenne)?donc c’était bon pour moi », analysait-il. 

L’autre duel au sommet de ce premier tour opposait le La Rochelle de Hureau et Quintais, au club d’Annecy de Weibel et Le Dantec. Soit dix-sept titres de champions du monde en cumulé. D’ailleurs, les parties furent équilibrées. À 1-1 à l’issue des doublettes, Claudy Weibel sortait le grand jeu sur la triplette. Il a tout d’abord empêché la victoire rochelaise, par deux fois, en tirant au bouchon. Avant de finalement s’en sortir au bout du suspense (13-10, 3-1 au final).  « On n’a rien lâché, on s’est surpassé », jubilait-il à l’arrivée. À noter aussi, durant ces seizièmes de finale, l’élimination surprise du Narbonne de Sanchez (champion de France doublettes mixtes en 2016) par le petit poucet, Dinan (3-1). 


8es de finale. Bien moins de surprises, en revanche, lors de ce deuxième tour. Le tenant du titre et grand favori à sa propre succession, Draguignan (D. Rocher, H. Lacroix, J. Lacroix, Robineau) a dominé aisément Le Mans (3-1). Une rencontre aux faux airs de repas de famille, puisque Dylan Rocher et son père, Bruno, ont joué face à face. 

Parmi les outsiders de la compétition, Marseille, Argelès-Gazost et Romorantin verront aussi les quarts de finale, après leurs victoires respectives contre Auxerre (3-1), Albi, pourtant finaliste en 2017 (4-0), et Monaco (3-1). Enfin, les deux équipes de Montluçon passent à la trappe. Et à chaque fois aux tirs de départage.


Les résultats :

16es de finale. Montluçon 2 bat Valence (3-1) ; Metz bat Brest (3-1) ; Dinan bat Narbonne (3-1) ; Toulouse - Chalons-en-Champagne (2-2*) ; Bourges bat Privas (4-0) ; Cahors bat Dunkerque (3-1) ; Draguignan bat Pontarlier (4-0) ; Le Mans bat Foix (2-2*) ; Marseille bat Les Sables-d’Olonne (4-0) ; Auxerre bat Nevers (3-1) ; Albi bat Melun (3-1) ; Argelès-Gazost bat Périgeux (4-0) ; Romorantin bat Pau (3-1) ; Monaco bat Lorient (2-2*) ; Annecy bat La Rochelle (3-1) ; Montluçon 1 bat Lyon (4-0).

8es de finale. Metz bat Montluçon 2 (2-2*) ; Toulouse bat Dinan (3-1) ; Cahors bat Bourges (2-2*) ; Marseille bat Auxerre (3-1) ; Argelès-Gazost bat Albi (4-0) ; Romorantin bat Monaco (3-1) ; Annecy bat Montluçon 1 (2-2*). 


Les affiches des quarts de finale :

Metz vs Toulouse ; Cahors vs Draguignan ; Marseille vs Argelès-Gazost ; Romorantin vs Annecy. 


(*) Victoires obtenues suite aux tirs de départage.


Le programme du jour :

A partir de 8 heures : 3e et 4e quarts de finale en doublettes ; 11 h : quarts de finale en triplettes ; 19 h 30 : quarts de finale en doublettes ; toute la journée : grand prix (concours complémentaire pour les équipes éliminées).

Luc Barre
Commentaire