Actualité sportive en auvergne



Photo © COUDERC Bruno

Triathlon : des épreuves de natation annulées ce week-end à Prémilhat (Allier) à cause des cyanobactéries

Changement de programme ce week-end à Prémilhat (Allier) ! Du fait de la prolifération des cyanobactéries à l'étang de Sault, les diverses épreuves de natation prévues sont annulées et remplacées par de la course à pied. Explications. 

Les athlètes ne pourront pas se jeter à l'eau. Le site de l'étang de Sault, à Prémilhat (Allier), accueille ces samedi 5 et dimanche 6 octobre les championnats de France de para-triathlon ainsi que la Coupe de France des clubs de duathlon/triathlon. Or, si les compétitions auront bien lieu ce week-end, elles seront privées des  épreuves de natation, annulées pour raison sanitaire.

Les jeux d'eau étaient interdits cet été à Sault du fait de la canicule

Des taux de cyanobactéries « considérables »

Le club organisateur, Montluçon Triathlon, l'a annoncé sur son site Internet :

« ALERTE INFO : Nous venons de recevoir les analyses de la qualité de l’eau de l’étang de Sault. La présence de cyanobactéries est considérable : + de 378.000 pour un taux maximum toléré de 50.000. Gros risque sanitaire. Toutes les épreuves de triathlon seront donc remplacées par un duathlon. Cela ne changera rien à l’attribution des résultats qui seront différenciés entre les duathlons et triathlon. Toute l’équipe d’organisation est désolée. »

Montluçon Triathlon (Club organisateur)

La natation remplacée par de la course

Contacté par nos soins, le président du club, Alain Vijoux, précise : « En fait, les épreuves de natation ne sont pas vraiment annulées, mais transformées en duathlon ». Ce qui veut dire que les parties de nage seront remplacées par de la course à pied. Comprenez : « Au lieu de 2.5 km de nage, 20 km de vélo et 5 km de course, les participants feront 5 km de course, 20 km de vélo... et encore 2,5 km de course », détaille Alain Vijoux.

Un aquathlon s'était déroulé mi-juin à l'étang de Sault [16/06/2019]

Un « coup dur » pour le club Montluçon Triathlon

Si Montluçon Triathlon s'est rendu compte de la situation à l'étang de Sault, « c'est parce que l'on a l'obligation de contacter l'ARS (Agence régionale de santé) pour qu'elle fasse des prélèvements environ dix jours avant le début des épreuves », renseigne le président du club. « C'est un coup dur car nous avions déjà engagé des frais, notamment dans l'achat des bonnets de bain ».

Nous ne sommes pas les premiers à qui ça arrive. La transformation des épreuves de nage en duathlon est quelque chose de prévu dans la réglementation.

Alain Vijoux (Président de Montluçon Triathlon)

Quid de l'étang de Sault ?

Joint également par téléphone, le maire de Prémilhat, Bernard Pozzoli, a été informé de la situation. « L'étang avait relativement été épargné cet été, mais, depuis fin août-début septembre, la prolifération des cyanobactéries est exponentielle », indique-t-il. Avant de rappeler que « de toute façon, la baignade était et est toujours interdite car non-surveillée ». Puis d'ajouter que « aucune autre précaution particulière n'est à prendre » pour les promeneurs. 

La baignade avait déjà été interdite à l'étang de Sault à l'été 2018

Néanmoins, voilà une problématique qui n'est pas récente. « C'est pour cela que Montluçon Communauté doit confier une étude à un cabinet spécialisé, afin de définir les causes de cette prolifération et les pistes de travail ». Le but étant, à terme, de « rouvrir la baignade surveillée à l'étang de Sault », confie l'élu. Mais rien ne sera fait tant que ce problème sanitaire n'aura pas été résolu.

La transformation de l'étang de Sault en véritable base nautique prend forme [30/04/2018]

Luc Barre

Commentaire