Actualité sportive en auvergne



Photo © SALESSE Florian

Nationale 2 : les Montluçonnaises ont encore une petite chance d'être championnes de France

Le Blanzat sport Montluçon clôt sa saison samedi soir, à Meximieux, dans l'Ain. Déjà assurées de monter en Nationale 1, les Amazones peuvent aussi prétendre au titre de champion de France.

C’est un match des extrêmes qui va se jouer ce samedi soir, à 19 heures, dans l’Ain. Premier de sa poule de Nationale 2, Montluçon affronte Meximieux, avant-dernier du classement. L’un est assuré de monter en Nationale 1, l’autre évoluera en Nationale 3 l’an prochain.

Blanzat Montluçon est officiellement promu en Nationale 1 !

« C’est notre dernière sortie, notre dernier match avec ce groupe dans sa totalité, on se rend à Meximieux avec l’envie de rester sérieux et humble », annonce l’entraîneur des Montluçonnaises, Jean-Marc Lubeth.

Pourquoi elles peuvent être championnes

De l’enjeu, il en existe encore pour les Amazones, qui peuvent toujours prétendre au titre de championnes de France de Nationale 2. Il se disputera entre le meilleur club de métropole et le meilleur d’Outre-mer. En métropole, le club de Serris (Seine-et-Marne) et le BSM sont au coude-à-coude, avec chacun une défaite et vingt victoires, mais avec un goal-average supérieur, pour le moment, de trente-six buts pour les premières.

Rugby, hockey sur glace, basket, football, handball... Le printemps gagnant des clubs auvergnats

Il faudrait donc un faux pas des Franciliennes pour que Montluçon puisse avoir une chance de décrocher le titre. « Je ne veux pas qu’il y ait un accident et il faut gagner pour ne pas avoir de regret », appuie Jean-Marc Lubeth, qui loue la qualité de l’équipe de Serris.

La der de Charobert

Après des adieux émouvants dans une Halle des sports pleine à craquer lors du dernier match à la maison, la capitaine Émilie Charobert jouera le dernier match de sa carrière demain. « Quinze ans de bons et loyaux services », tient à saluer Jean-Marc Lubeth.

Guillaume Bellavoine

Le groupe contre Meximieux. Coulibaly (g.), Fourez (g.), Ékobo, Bonnet, Lutovac, Andoche, Ngavouka, Charobert, Fiafialoto, Okomba, Braud, Guerlais.

 

Commentaire