Actualité sportive en auvergne



Nationale 1 : La Congolaise Patience Okabande, troisième recrue de Blanzat-Montluçon

Et de trois à Blanzat-Montluçon ! Après une gardienne et une arrière, le club a annoncé ce jeudi le nom de sa troisième recrue. Il s'agit de la demi-centre Patience Okabande. Internationale congolaise, âgée de 21 ans, elle vient renforcer le groupe promu en Nationale 1. 

Une annonce tous les trois jours ! Tel est le rythme de Blanzat Montluçon sur le marché des transferts. Nouvellement promu en Nationale 1 féminine de handball, le BSM a dévoilé ce jeudi l'identité de sa troisième recrue : Patience Okabande. Elle a signé un contrat pro (CDD) d'un an avec le club.

Son profil

Patience Okabande est une demi-centre congolaise âgée de 21 ans. Mesurant 1 m 65, elle évoluait jusqu'ici au Congo-Brazzaville, au club d'Abo Sport. Il s'agit d'une académie qui regroupe les meilleurs éléments du pays, afin de les préparer aux compétitions internationales avec la sélection.

Internationale A, la jeune femme a justement participé à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), en décembre dernier. À domicile, avec le Congo-Brazzaville, elle a notamment côtoyé une certaine... Chantal Okomba. Pilier du BSM cette saison, cette dernière a servi d'intermédiaire dans le venue de Patience Okabande, qui fut l'une des meilleures joueuses de cette CAN 2018.

Trois joueuses du BSM ont participé à la CAN 2018 [02/12/2018]

Le mot du coach

« Le poste de demi-centre faisait partie des ceux que l'on ciblait », dixit Jean-Marc Lubeth, coach de Blanzat-Montluçon. « Patience nous a été conseillée par Chantal Okomba ». Mais pas seulement : « J'ai aussi appelé le sélectionneur du Congo et vu des vidéos d'elle. Donc on est sûr de nous, c'est une bonne pioche, une fille qui pourrait avoir sa place dans un groupe de D2 ».

« C'est une joueuse très rapide, avec une bonne vision du jeu, de l'explosivité, capable d'éliminer rapidement ses adversaires. »

Jean-Marc Lubeth (Entraîneur de Blanzat-Montluçon)

En tant que demi-centre, Patience Okabande sera en concurrence avec Ivona Lutovac, titulaire du poste cette saison en Nationale 2. « Les deux profils sont différents, complémentaires », assure Lubeth. « Cela nous permettra d'avoir de la variété, avec une fille qui est certes jeune mais qui connaît très bien cette place ». Seule question soulevée par cette arrivée : sa capacité d'adaptation, elle qui n'a jamais quitté le Congo. « On va lui laisser du temps », promet le technicien.

La suite du mercato

Après les recrutements de la gardienne Ariana Medeot et l'arrière droite Maëlig Cimbé, il s'agit déjà de la troisième petite nouvelle qui débarque sur les bords du Cher. « On devrait encore annoncer 3/4 arrivées dans les prochaines semaines », avance Jean-Marc Lubeth. Les postes de pivot et ailière droite seraient notamment visés, ainsi que des jeunes pour renforcer la réserve en N3.

Du côté des départs, on peut citer deux noms : l'ailière Louisa Kobo, qui arrête avec l'équipe première et ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait ; ainsi que la gardienne remplaçante Annaëlle Fourez, qui s'en va du côté de Lyon pour des raisons professionnelles.

La gardienne Ariana Medeot, première recrue du BSM

L'arrière droite Maëlig Cimbé, seconde recrue du BSM

Luc Barre

Commentaire