Actualité sportive en auvergne



Photo © Cécile CHAMPAGNAT

Nationale 1 : deuxième défaite de Montluçon en deux matchs, c'est grave docteur ?

Une nouvelle fois battu mais toujours pas abattu. Le Blanzat Sport Montluçon, dominé à Lanester (29-27) ce dimanche, n’a pas encore gagné en Nationale 1. Et alors ?

Tirer des enseignements, plutôt que la sonnette d’alarme. Telle est la philosophie de Blanzat-Montluçon au sortir de sa défaite à Lanester (Morbihan) ce dimanche 22 septembre (29-27). La seconde en deux journées pour le club, qui découvre le niveau Nationale 1 cette saison. La première ayant eu lieu la semaine précédente, à domicile contre Bergerac (31-34), en ouverture du championnat.

Retour sur la défaite de Blanzat-Montluçon face à Bergerac (31-34)

Le match

Dès les premiers instants, Lanester accrochait le BSM. Au point que Montluçon devait attendre la 16e minute pour faire une première différence (7-10, 16e). Le moment que choisissait l'entraîneur breton, Christian Le Moal, pour faire rentrer Chloé Lavaud dans les buts. Multipliant les arrêts, la gardienne morbihannaise prenait alors l’ascendant sur les buteuses auvergnates. Le match devenait alors plus équilibré, le score de parité à la mi-temps (14-14) étant des plus logiques.

Puis, en seconde période, même si Lanester laissait passer une belle occasion de faire le break sur une double supériorité (18-18, 40e), les locales ne craquaient pas (20-20, 45e). Au point de finalement prendre les devants (23-21, 50e), pour s’offrir une belle victoire (29-27), dans ce choc entre promus en N1 cette année.

- Fiche. Lanester bat Montluçon 29-27 (mi-temps : 14-14), au gymnase Léo-Lagrange. Arbitres : MM. Boyer et Uteau.
- Lanester. Lavaud (12 arrêts), Gourden (2 arrêts) ; Ploton (7 buts), Thévenet (6 dont 1 penalty), Le Meurlay (5), Buhé (3), Catrou (4), Berger (3), Madec (1). Huit exclusions temporaires.
- Montluçon. Médéot (4 arrêts), Didier (2 arrêts) ; Lutovac (5 buts dont 4 penaltys), Djongélé-Ekobo (4), Gaye (4), Topic (3), Okomba (3), Modenel (2), Fiafiatolo (2), Andoche (2), N’Gavouka (1), Kobo (1). Cinq exclusions temporaires.
Valentine Modenel.

Présentation de l'équipe du BSM pour cette saison 2019-2020 en N1

L'avis du coach

Deux revers en deux rencontres, inquiétant ? « Non, je ne suis pas inquiet », affirme Jean-Marc Lubeth. « Je le serais si on avait perdu les deux matchs avec dix buts d’écart, mais ce n’est pas le cas ». Alors, comment expliquer ces résultats ? « Déjà, le niveau monte clairement d’un cran en N1 par rapport à la N2 », indique-t-il. « On le savait, on doit donc hausser nos exigences nous aussi ». 

« Pour l’heure, on a des qualités individuelles mais pas encore réellement de collectif ».

Jean-Marc Lubeth (coach du BSM)

« On n’est pas encore rodé comme on l’était la saison passée, car on ne s’entraîne au complet que depuis peu », ajoute encore Lubeth. Ce n’est donc pas le bénéfice du doute qu'il requiert, mais bien « du temps ». Il est ainsi urgent d’attendre.

La suite

Prochain match dès ce samedi 28 septembre, avec le second tour de la Coupe de France. Le BSM se rendra sur le terrain de Saint-Flour (N2), à 18 h 15. Puis retour au championnat de N1, le 5 octobre, avec la réception de Saint-Sébastien.

Retour sur la victoire du BSM au 1er tour de Coupe de France à Limoges

Luc Barre
Photos d'archives Cécile Champagnat

Commentaire