Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Mathis Tonneau, « à la maison », ce week-end à Désertines

« C'est top d'être à la maison ! » Mathis Tonneau (Horizon Montluçon), 18 ans, ne manquera pas de soutien ce dimanche, 8 décembre, à Désertines, aux championnats régionaux de cyclo-cross. Après sa victoire à Yzeure en novembre et sa 4e place à Malintrat, dimanche, le lycéen montluçonnais voudra briller devant son public, en espoirs.

Durant l'hiver, Mathis Tonneau échange son VTT contre un vélo de cyclo-cross. Révélation de la saison après s'être imposé en seniors à Yzeure, en novembre, le jeune Montluçonnais (18 ans) a confirmé en terminant 4e d'un 10e cyclo-cross de Malintrat relevé, dimanche 1er décembre, derrière Romain Bardet en personne.

Le lycéen pouvait être satisfait de sa performance, d'autant qu'il a eu sa revanche sur Lubin Monteil (Le Roc du Lègue), revenu quasiment sur ses talons au terme de l'heure de course.

« Pour m'amuser et garder le rythme »

« L'an dernier, il (Lubin Monteil) avait gagné ici à Malintrat, chez les juniors et j'avais terminé deuxième. J'avais fait la course en tête mais j'avais eu une crevaison et il m'avait doublé dans le dernier tour », rappelait le sociétaire de la DN1 d'Horizon Montluçon, arrivé au cyclisme par le biais du VTT, sa spécialité, dont il est devenu l'un des meilleurs français, chez les juniors.Mathis Tonneau se sert en cyclo-cross de la technique de pilotage qu'il a acquise par de nombreuses années de pratique du VTT.

C'est d'ailleurs en guise de préparation qu'il dispute les cyclo-cross régionaux durant la saison hivernale.

« Je viens pour m'amuser et garder le rythme. Moi, c'est le VTT à fond, mais j'aime bien également le cyclo-cross. Je préfère les courses aux entraînements et puis cela fait faire de l'intensité », expliquait le jeune Bourbonnais, à son aise dans les passages techniques, moins dans les parties roulantes, en cyclo-cross.

« Je m'en sors avec la technique »

Le circuit de Malintrat l'a laissé sur sa faim. « Cela roulait vite. C'était trop plat pour moi. Je manquais un peu de puissance. Moi, je m'en sors avec la technique. La pratique du VTT m'aide bien pour le cyclo-cross. »

Il devrait être plus à son avantage à Désertines, ce dimanche 8 décembre, aux championnats régionaux qu'il a hâte de disputer, dans la catégorie espoirs (18-22 ans). « C'est top d'être à la maison. Je vais avoir du soutien de la part de ma famille et de mon club. Et puis, je connais bien le circuit. Je suis le vainqueur sortant en juniors, j'ai gagné deux années de suite à Désertines. »Mathis Tonneau a remporté le cyclo-cross des Ozières, le 9 novembre à Yzeure.

« En Espagne, pour chercher des points UCI »

Ambitionne-t-il une place d'honneur, voire un podium devant son public? Le Montluçonnais préfère ne pas dévoiler ses plans. « Je ne connais pas vraiment qui sont mes adversaires en cyclo-cross, je verrai. Mais je vais essayer de tout donner. »

Ensuite, le VTT reviendra au centre de ses préoccupations sportives. L'Auvergnat, lauréat d'une manche de la Coupe de France, l'été dernier en Bretagne, débutera la saison 2020 dès le mois de février, en Espagne. Avec l'objectif d'aller « chercher des points UCI ». En VTT, c'est sur la scène mondiale qu'il tentera de se faire une place au soleil, d'ici quelques années.

 

Raphaël Rochette

 

Le programme des régionaux AuRA :

SAMEDI 7 DECEMBRE 

Ecole de cyclisme

Dossards : de 10 heures à 12 heures.

Départ : prélicenciés et poussins, 11 heures ; pupilles, 11 h 30 ; benjamins, 13 heures; minimes, 13 h 30.

Challenge Pass

Dossards : 10 heures

Départ : 11 h 50.

 

DIMANCHE 8 DECEMBRE

Dossards : le samedi de 14 h 15 à 17 heures ; dimanche à partir de 9 heures.

Départ : cadets, 10 heures ; juniors, 11 heures ; espoirs, 13 heures ; femmes juniors et seniors, 14 h 15 ; cadettes, 14 h 17 ; seniors et masters, 15 h 15.

Commentaire