Actualité sportive en auvergne



Photo © Cécile CHAMPAGNAT

Les Masters de pétanque reviendront l'an prochain à Montluçon

Le maire de Montluçon Frédéric Laporte a annoncé ce jeudi, avant la finale des Masters 2019, que la compétition de pétanque ferait de nouveau étape dans la ville en 2020.

Jamais deux sans trois. Après 2017 et 2019, les Masters de pétanque reviendront à Montluçon l'an prochain, a annoncé le maire de Montluçon, ce jeudi, au micro, devant le public de la finale de l'édition 2019.

Un engouement populaire

La décision a été prise ce jeudi matin au cours d'une rencontre avec la société organisatrice. « Ce qui nous plait, c'est l'engouement populaire, la fiabilité des collectivités et le fait que tout soit mis en oeuvre pour que l'événement soit quasiment parfait », affirme Maryan Barthelemy, responsable de l'organisation générale des Masters de pétanque, pour l'agence Quarterback.

Avec les mêmes conditions financières

La date de l'étape de Montluçon pour les Masters 2020 n'a pas encore été fixée, ajoute Maryan Barthelemy. En revanche, on sait qu'ils se tiendront cette fois sur deux jours, sans la finale des Masters jeunes, contrairement à trois jours en 2019. Les conditions financières seront les mêmes que cette année, c'est-à-dire entre 40.000 et 50.000 euros le ticket d'entrée pour que l'agglomération soit choisie comme hôte.

Êtes-vous fin prêt pour les Masters de pétanque à Montluçon de mardi à jeudi ?

Une préférence pour les villes moyennes

Les organisateurs choisissent les villes moyennes plus volontiers que les métropoles. « On préfère être le big événement d'une ville de quarante mille habitants plutôt qu'une animation perdue parmi d'autres dans une plus grande ville », explique Maryan Barthelemy.

Une estimation de six mille visiteurs sur trois jours

Plusieurs milliers de personnes ont afflué entre mardi et jeudi au boulodrome Christian-Fazzino de Montluçon pour assister aux différentes compétitions des Masters. Selon les organisateurs, ils auraient été six mille sur les trois jours et entre trois mille et quatre mille sur la seule journée de jeudi.

Guillaume Bellavoine

Commentaire