Actualité sportive en auvergne



Photo © Cécile CHAMPAGNAT

Ce qu'il faut retenir de l'étape des Masters à Montluçon

On a vibré cette semaine au rythme des Masters de pétanque qui faisait escale à Montluçon, pour la seconde fois après 2017. Mais pas la dernière ! Vous trouverez ici le résumé des moments forts de cette édition 2019, à l'extérieur du boulodrome Christian Fazzino.

Rangez vos cochonnets dans leurs étuis, les Masters de pétanque à Montluçon c'est terminé pour cette année (oh). Mais ils reviendront l'an prochain (ah). Fête populaire, rendez-vous de champions, des contents et des déçus, des coups de maîtres et des coups de soleil... Voilà ce qu'on peut retenir de cette étape monltuçonnaise, qui a eu lieu de mardi à jeudi au boulodrome Christian-Fazzino.

1. Un vainqueur inédit

Alexandre Mallet.

Déjà éliminé de la course à la qualification pour le Final Four des ces Masters 2019, le 3 septembre prochain à Marseille, l'équipe de Matthieu Gasparini, Alexandre Mallet et Damien Hureau « avait à coeur » de bien terminer. Pari tenu, puisqu'ils ont tout simplement remporté la compétition. Une première pour eux cette année et une première aussi pour le trio à Montluçon, qui succède à l'équipe de France, titrée en 2017, lors du premier passage des Masters dans la ville.

Ce qu'il faut retenir des Masters de pétanque... 2017 à Montluçon

Ce jeudi, la team Gasparini a tout d'abord battu celle du chouchou local, Christian Fazzino (13-9), mettant ainsi fin aux espoirs de qualifications du divin moustachu pour le Final Four. Puis, en demie, cette l'escouade de l'autre bourbonnais du jour, Philippe Suchaud, qui tombait sous les tirs (au carreau) ennemis de Hureau & co. (13-6). Enfin, lors d'une finale inédite face à l'équipe Puccinelli, les hommes en rose prenaient les devants (7-0), avant de caler (9-10), pour redémarrer de plus belle et s'imposer (13-10)« On voulait montrer qu’on avait notre place ici ». C'est fait !

Les résultats.

Quarts de finale. Gasparini bat Fazzino (13-9), Rocher bat France (13-9), Puccinelli bat équipe locale (13-5), Maroc bat Italie (13-4).
Parties de classement (perdants des quarts). France bat Fazzino (13-8), Italie bat locale (13-5).
Demi-finales. Gasparini bat Rocher (13-6), Puccinelli bat Maroc (13-4).
Finale. Gasparini bat Puccinelli (13-10).

Les équipes.
- France (Montoro, Sarrio, Bonetto).
- Rocher (Suchaud, Quintais, Rocher).
- Maroc (El Mankari, Ajouad, Benar).
- Puccinelli (Durk, Feltain, Puccinelli).
- Italie (Rizzi, Cocciolo, Biancotto).
- Gasparini (Mallet, Huraud, Gasparini).
- Fazzino (Doerr, Darodes, Fazzino).
- Equipe locale (Désertines : Gargowitch, Reinard, Chapy).

Classement final.
1. Équipe Rocher (45 pts, qualifiée pour le Final Four).
2. Équipe de France (44 pts, qualifiée).
3. Équipe du Maroc (31 pts qualifiée).
4. Équipe Puccinelli (27 pts qualifiée).
5. Équipe d’Italie (26 pts éliminée).
6. Équipe Gasparini (23 pts, éliminée).
7. Équipe Fazzino (19 pts, éliminée).

Final Four. Le 3 septembre à Marseille :
Rocher vs Puccinelli, France vs Maroc.

2. Les Bourbonnais sur le carreau

Christian Fazzino.

- Christian Fazzino et son équipe, battus dès les quarts de finale : « Je suis déçu, on n’a pas bien joué alors qu’il y avait encore une possibilité de se qualifier pour le Final Four. Tous les trois, on a joué qu’une boule sur deux, ça ne suffit pas. Nos adversaires ont fait mieux ».

« On a pris un peu de plaisir grâce au public, mais pas grâce à notre façon de jouer. Du coup, on n'ira pas au Final Four... ça fera un week-end de libre ! »

Christian Fazzino

Christian Fazzino n'a « jamais gagné de compétition à Montluçon… »

- Philippe Suchaud et son équipe (Rocher), battus en demie : « On se savait déjà qualifiés pour le Final Four, donc on n’avait pas la pression… vraiment pas, ça s’est vu !  On a été très mauvais au tir sur cette demi-finale, on n’a pas touché une seule boule. Il faudra être bien meilleurs à Marseille pour s’imposer. »

3. Du monde, du monde, du monde

Plusieurs milliers de personnes ont afflué entre mardi et jeudi pour assister aux différents tournois des Masters. Selon les organisateurs, l'agence Quarterback, ils auraient été six mille au total à garnir les tribunes extérieures du boulodrome sur les trois jours. Et entre trois mille à quatre mille rien que jeudi. En attestent les 1.900 places en gradins, toutes occupées pour les demies et la finale.

4. Des parties à (re)voir à la télé

Les demi-finales et la finale des Masters ont été enregistrées jeudi, par la Chaîne L'Équipe, dans les conditions du direct. La première retransmission sera diffusée ce samedi 10 août (canal 21 de la TNT), à partir de 8 heures avec les demi-finales et la finale à la suite. Des rediffusions suivront, dimanche 11 août à 8 heures, puis les 29 et 30 août à 21 h 10.

Quant aux demi-finales des Masters jeunes, elle passeront jeudi 15 et vendredi 16 août, à 21 h 10. Suivies de la finale le dimanche 18 août à 9 h 15. Rediffusions le mardi 3 septembre à 13 h 55. Quand on vous dit que Montluçon crève l'écran...

5. Une promesse pour 2020

Frédéric Laporte.

Le maire de Montluçon Frédéric Laporte a annoncé, jeudi, juste avant la finale des Masters, que la compétition de pétanque ferait de nouveau étape dans la ville en 2020. La décision fut prise jeudi matin au cours d’une rencontre avec la société organisatrice, Quarterback. Vous avez donc un an pour régler la mire au tir et être parfaitement au point !

Les Masters de pétanque reviendront en 2020 à Montluçon

Texte : Luc Barre, avec Guillaume Bellavoine
Photos : Cécile Champagnat

Commentaire