Actualité sportive en auvergne



Photo © Cécile Champagnat

Blanzat-Montluçon au petit trot

Remise en route victorieuse mais laborieuse pour Blanzat-Montluçon après trois semaines sans match. Le BSM a mis du temps pour se défaire des Béarnaises de Mourenx.

Le score final (27-18) constitue le plus gros écart ayant existé dans la partie entre le gagnant, Blanzat-Montluçon, et le perdant, Mourenx. Il ne dit pas grand-chose des difficultés rencontrées par l'équipe locale pour décramponner une formation béarnaise, mal classée mais sans complexes, qui lui a collé aux basques pendant 45 minutes.

Manque de vitesse et de rythme


Est-ce le fait de pas avoir joué depuis trois semaines ? Toujours est-il que le BSM a mis un temps fou à trouver le rythme. Une mi-temps en fait, car sa première période a singulièrement manqué de vitesse, d'intensité face à des Mourenxoises accrocheuses. Résultat, un petit score à la pause, 9-9 et une égalité qui n'a pas plu du tout à Pierre Boulade.

Au retour des vestiaires, l'entraîneur montluçonnais a pu constater que son discours avait porté. Son équipe a rectifié le tir. Rien de génial mais davantage de percussion et d'efficacité offensive qui lui ont permis, dans un premier temps, de se donner un peu d'air (18-13, 45e) avant de prendre tout doucement ses distances (22-16, 53e). Malgré sa combativité, Mourenx n'a plus été en mesure de freiner l'élan local et a fini par lâcher prise. Résultat logique pour un match de reprise où le BSM s'est contenté de l'essentiel.


La fiche technique :

Montluçon (Halle des sports). Blanzat-Montluçon bat Mourenx 27-18. Mi-temps : 9-9. Arbitrage de Josselin Lavrat et Rémy Perrot.

Buts. Montluçon : Andoche (1), Bethour (5), Donguele-Ekobo (4 dont 1 pen), Dos Santos (4), Karamoko (2), Kobo (1), Tabère (3), Ngavouka (7).

Mourenx : Bordagaray (3 dont 1 pen), Chabat (1), Lasserre (3), Mata (3), Olivo (2), Sedze (4), Bruneaud (2 dont 1 pen).

Commentaire