Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handisport
Photo © La Montagne

Journée handiski au Mont-Dore

Les étudiants de Staps et des moniteurs de ski ont organisé, ce dimanche, au Mont-Dore la journée « Handi’rection des pistes », qui vise à faire découvrir les sports d’hiver aux personnes handicapées.

« On va prendre la verte, on va la découvrir ensemble, et puis après c'est toi qui me guideras ». Juste avant de s'élancer Nancy, pilote handiski explique à Josiane, installée dans un fauteuil monté sur skis comment procéder pour tourner à deux avec cet étrange équipement. Il suffit de pencher le bras du côté vers lequel elle veut se diriger – le poids de son corps faisant pencher le fauteuil – et le pilote, en contrepoids, permet d'éviter la chute.

Ici c'est le stade intermédiaire, car pour ceux qui n'en ont jamais fait, on se laisse guider par le pilote, les mains croisées sur la poitrine pour éviter les blessures.

Un fauteuil monté sur des vérins


« On ressent la vitesse, le mouvement… ça donne une sensation de liberté ! » reconnaît Josiane qui est déjà venue l'année dernière à la journée « handi'rection des pistes », organisée conjointement par les élèves de Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) et les écoles de ski du massif du Sancy.

Cette année, ils sont cinquante inscrits à braver la météo capricieuse des sommets pour découvrir ou redécouvrir les joies de la glisse. Pour ces étudiants, l'avantage est double : la formation qu'ils ont eue – d'abord en monitorat de ski, puis en pilotage handiski – compte pour leur unité d'enseignement libre. Puis, comme le dit Benjamin François, élève et pilote : « Déjà j'adore le ski, mais là ça permet de partager une même passion. » Ou de la faire découvrir. Car, pour plus de sensations, le fauteuil est monté sur des vérins, qui permettent à la fois d'amortir les bosses et de faciliter les virages.

À raison de trente pilotes disponibles, et d'une heure et demie par personne, ça laisse le temps de faire trois ou quatre descentes.

Commentaire