Actualité sportive en auvergne



Photo © Droits réservés

Pré-Fédéral : Arnaud Magne est le nouvel entraîneur du RC Mauriac

Gendarme à la compagnie d’Aurillac, Arnaud Magne a accepté d’entraîner les équipes seniors, après avoir été le mentor des juniors l’an passé.

Retrouver la confiance, reconstruire

Fort d'une longue expérience, Arnaud Magne (47 ans) compte bien redorer le blason rcémiste. Il sera entouré de Gilles Delbos, Joffrey Miagoux et Arthur Bourgeade.

Quel est votre parcours rugbystique ? J'ai débuté à l'école de rugby du RCM jusqu'en cadets, puis je suis parti au Stade Aurillacois pour évoluer trois ans en juniors Reichel et une saison en seniors chez les B stadistes. Avant de revenir à Mauriac où j'ai joué dix ans, j'ai fait un détour par Bort-les-Orgues en Fédérale 3.

Le stade Jean-Lavigne doit redevenir une citadelle imprenable

J'ai été ensuite muté à Paris pour raison professionnelle où j'ai créé et entraîné l'équipe de rugby de la Garde républicaine. Ce fut mes débuts d'éducateurs qui m'ont conduit ensuite à entraîner les juniors du RCM, j'étais alors joueur en équipe fanion, ainsi que l'école de rugby et les cadets du Stade Aurillacois durant sept ans.

Quels souvenirs gardez-vous de votre parcours ? Certains éducateurs m'ont particulièrement marqué tels Jean-Paul Rouchy à l'école de rugby du RCM, Victor Boffelli mon entraîneur Reichel au Stade Aurillacois mais aussi Daniel Vendries entraîneur seniors au RCM. Mais si je devais retenir une aventure humaine ce serait celle vécue avec les juniors du RCM dont faisait partie l'actuel président, Frédéric Faucher. Des saisons fortes avec un groupe de joueurs exceptionnels de générosité qui m'ont marqué à vie.

Pourquoi avoir choisi la voie de coach ? L'encadrement et le management des hommes m'a toujours attiré. J'apprécie cette relation que peut avoir un entraîneur avec ses hommes et j'ai la passion de ce jeu. Je suis actuellement titulaire du diplôme optimisation entraîneur seniors et donc en conformité avec le règlement.

Pourquoi revenir au RCM ? Je suis revenu à la demande de Serge Blancher (bénévole au sein du club) qui m'a convaincu de m'engager avec les jeunes où évoluait mon fils mais aussi pour donner un coup de main aux nouveaux dirigeants ayant repris le club et notamment Frédéric Faucher. Concernant les seniors, c'est ce dernier, devenu président, qui m'a sollicité. Je n'avais pas prévu de le faire aussi tôt. Je ressens beaucoup de fierté et d'honneur d'avoir la responsabilité des seniors car le RCM est mon club de cœur. J'ai côtoyé de merveilleuses personnes… des anciens dirigeants Barbet, Miranda et Vega, mais aussi des anciens joueurs Hervé Ritou, Titi Dufayet, Christophe Bissarège, Paul Labellie, Christian Filiol, Pierre Couderc et bien d'autres avec qui j'ai eu l'honneur de défendre les couleurs « rouge et verte ».

Quels sont les objectifs de la saison à venir ? La priorité est de reconstruire et de redonner de la confiance et de la fierté à un groupe de joueurs et à un club qui est en souffrance depuis quelques années. Le maintien en pré-fédéral sur tapis vert nous oblige d'être à la hauteur de cette décision. Le RCM doit redevenir un club ambitieux et respecté. Les dirigeants ont fixé l'objectif d'être dans les 4 premiers (pour les 2 équipes). Nous devons travailler la culture de l'équipe et faire en sorte que les relations soient fortes entre toutes les composantes du club. On doit redonner de la fierté à nos dirigeants, bénévoles et partenaires qui œuvrent au quotidien. La réalisation des objectifs fixés par les présidents ne sera que la conséquence du travail et du sérieux que l'on y mettra. J'associe à ce projet notre public, que j'invite à venir en nombre soutenir nos joueurs et de faire de Jean-Lavigne une citadelle à nouveau imprenable.

Commentaire