Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

BMX : Lempdes, la Dream Team française

L’objectif principal du Lempdes BMX Auvergne coule de source l’an prochain. Le champion de France DN1 a conservé son effectif haut de gamme de manière à prolonger son règne à l’occasion des championnats de France 2020 que le LBA organisera en juillet.

C’est toujours un évènement quand le Lempdes BMX Auvergne rassemble tous les pilotes de son équipe de DN1. Et pour cause, huit sur les dix de l’effectif 2020 vivent à l’année au pôle olympique de BMX de Saint-­Quentin-­en-­Yvelines, également le siège de la Fédération française de cyclisme. Une ou deux fois l’an, le LBA réussit toutefois ce tour de force.

Il ne manquait aucun élément de sa Dream Team, vendredi dernier, à l’occasion de sa présentation officielle, devant élus et partenaires. Autour de Romain Mahieu, vainqueur le 11 octobre à Tokyo du Test Event organisé sur la piste des prochains Jeux olympiques d’été, ses partenaires de l’équipe de France Romain Mayet, Jérémy Rencurel et Axelle Etienne, également du voyage au Japon, ainsi que ses coéquipiers au Pôle francilien, plus la Suissesse Christelle Boivin et la recrue auvergnate du LBA, Alexis Pieczanowsky, le champion de France cadets formé à Orcines et pensionnaire du Pôle France jeunes de Bourges.

Que du beau linge, habillé de neuf, avec déjà les tenues de la saison 2020, à dominante bleue et noire. Un effectif taillé pour conserver le titre de champion de France DN1, récupéré cette année, après l’avoir laissé à Compiègne en 2018, à cause de trop nombreuses blessures.

« Un double challenge à Lempdes »

L’objectif était tout trouvé dans la mesure où le club auvergnat a été désigné par la « fédé » pour accueillir en juillet prochain le championnat de France 2020, aussi support de la 11e et dernière manche de DN1. « Nos pilotes auront un double challenge à relever à Lempdes : garder le titre par équipe et aller chercher le maillot tricolore. On espère qu’ils seront brillants et habillés de bleu­-blanc-­rouge en juillet 2020 », annonce le responsable de la DN1 lempdaise.

Joël Martinez ne fait toutefois preuve que d’une confiance mesurée, malgré la qualité de l’effectif, encore renforcé avec la venue de Dylan Gobert (DN Evreux), vice-­champion d’Europe l’an passé chez les juniors et déjà performant cette année en élite. « Les cadres de l’équipe ne seront pas présents sur toutes les manches de DN1, prévient le dirigeant, redoutant que sa formation ne le paye au prix fort. On a la chance d’avoir beaucoup de pilotes en équipe de France. En année olympique, c’est un inconvénient, parce qu’on va être un peu plus déshabillé que les autres. C’est pour cela qu’il nous fallait absolument renforcer notre banc, la deuxième partie de l’équipe. Pour essayer de compenser les absences de nos leaders, qui sont pour nous à la fois gratifiantes et pénalisantes. »

Le LBA reste prudent

La prudence est donc de mise parmi le staff du LBA. D’autant qu’il y a déjà un pépin physique à déplorer : la blessure à un genou de Christelle Boivin, en attente d’une opération des ligaments croisés. « C’est environ six mois d’indisponibilité », prévoit le patron de la DN1. 

Comme tous ses pilotes, le dirigeant emblématique du club lempdais rêve d’un premier sacre à domicile, couronnant plus de vingt ans d’efforts pour faire du LBA le grand club de l’Hexagone. « On veut ce titre collectif pour l’offrir à tous ceux qui nous aident localement, à la municipalité et à nos partenaires. Ce serait un beau cadeau à leur faire », conclut Joël Martinez. À Romain Mahieu et ses coéquipiers de réussir leur coup, pour que la fête soit réussie.

 

Raphaël Rochette

 

L'équipe :

Les mouvements. Arrivées. Alexis Pieczanowsky (BC Orcines), Dylan Gobert (DN Evreux).
Départs. Tristan Tournebize (DN Besançon), Marine Lacoste (Saint-Avertin).

LA DN1 2020. Les pilotes. Jérémy Rencurel, Romain Mahieu, Romain Mayet, Axelle Étienne, Marion Torres, Christelle Boivin (SUI), Romain Racine, Thomas Jouve, Alexis Pieczanowsky, Dylan Gobert.
Le staff. Président de la DN1 : Joël Martinez. Manager : Martine Lascaux-Martinez. Entraîneurs : Lorin Martinez et Thomas Bérard.

Commentaire