Actualité sportive en auvergne



Photo © SALESSE Florian

Deux jours de courses, épreuve nocturne, longue distance... Les nouveautés du trail de Lavault (Allier) ce week-end

Le trail de Lavault-Sainte-Anne regorge (du Cher !) de nouveautés cette année dans l'Allier. Pour sa 12e édition, la première étalée sur deux jours, ces samedi 22 et dimanche 23 février, l'épreuve innove.

Du neuf pour la douzième ! Le trail de Lavault-Sainte-Anne et des gorges du Cher (Allier) revient ce week-end avec une 12e édition jonchée de changements, à ne plus savoir où donner de la tête, ni mettre les pieds. En effet, pour leur seconde année consécutive à la tête de l’organisation de l'événement, l’Association pour le développement des loisirs à Lavault (Adell), ainsi que le service des sports à Montluçon Communauté, espèrent bien s’approcher voire dépasser le cap des 800 participants. Contre à peu près 640 en 2019. Et pour cela, ils ont innové.

Du nouveau dans l'organisation

Pour la première fois, les courses s’étaleront sur le week-end entier et non plus uniquement le dimanche. Ainsi, samedi après-midi auront lieu les épreuves sans classements, notamment celles des enfants, suivies d'un trail nocturne (avec classement). Le tout en forêt (bois de La Brosse et de Languistre ; puis le long du Cher), au départ du site de La Charité. Tandis que le dimanche sera consacré aux longues distances, cette fois dans le cadre habituel des gorges du Cher (classé Natura 2000), depuis le pont de la commune.

Du nouveau dans les épreuves

Qui dit deux journées, dit deux fois plus de créneaux. Aussi, un trail nocturne inédit va donc voir le jour – à la lueur des lampes frontales – demain soir, dans les bois de Lavault, dès 18 h 30. Puis, le lendemain matin, c’est un nouveau parcours de 42 km qui viendra s’ajouter aux 25 et 15 km déjà existants. « On a donc dessiné une boucle supplémentaire de 17 km, via la commune de Terjat, pour arriver à 42 km », indique Cédric Chartier, le directeur de course.

« Notre trail est considéré comme l’un des plus techniques de la région, avec 1.100 m de dénivelé sur le 25 km… Soit l’équivalent de la montée de l’Alpe d’Huez ! »

Cédric Chartier (directeur de course).

À signaler également la création d’un challenge. Le but : cumuler le trail nocturne (12 km) du samedi, avec le 15 km ou le 25 km du dimanche. Des classements spécifiques seront ensuite établis.

Du solide chez les favoris

Commençons par les médaillés de l’an passé qui se représentent : Léon Favier (1er du 25 km), Olivier Robin (2e du 25 km) et Doriane Parry (2e du 15 km) sont ainsi d'ores et déjà inscrits. De même que Christian Mahé et Yohann Vachelard, respectivement sixième et septième du 25 km l'hiver dernier.

Il y aura aussi des noms connus des traileurs aguerris tels que ceux de Grégory Bouttier et Céline Gibard (42 km). Idem pour Élodie Faulconier, Maria Lopes Lelo et Karine Maupas (25 km). Ou pour Sébastien Lallier (12 km + 15 km). 

Le programme et les infos utiles

* Samedi 22 février 2020.
- 16 heures. 8 km (16 ans et +).
- 16 h 10. 5 km (14-15 ans).
- 16 h 20. 2,5 km (12-13 ans).
- 16 h 30. 1 km (7-11 ans).
- 18 h 30. Trail nocturne (12 km).
 Départs et arrivées à La Charité (Lavault-Sainte-Anne).

* Dimanche 23 février 2020.
- 7 heures. 42 km (1.600 m de dénivelé positif, D+). 
- 8 heures. 25 km (1.100 m D+).
- 9 heures. 15 km (790 m D+).
Départs et arrivées du pont de Lavault-Sainte-Anne.

* Inscriptions.
- Sur njuko.net/w/226 ; jusqu’à 18 heures ce vendredi.
- Ou sur place (majoration de 7 euros).

* Renseignements.
- Internet : www.lavault-ste-anne.fr/sport
- Facebook : Trail de Lavault Sainte Anne

Léon Favier, vainqueur du 25 km du trail de Lavault en 2019.

Luc Barre
Photos d'archives Florian Salesse

Commentaire