Actualité sportive en auvergne



Photo © Thierry NICOLAS

Villatte (Issoire) : "Faire mieux dimanche"

Issoire a ramené le bonus défensif d'Orthez (défaite 13-12), ce dimanche, en 8e de finale aller de Fédérale 2. Un moindre mal selon l'ouvreur issoirien, Charles Villatte, avant de recevoir les Béarnais, lors du match retour, dimanche, au stade du Mas.

Vous repartez d'Orthez avec le point de bonus. Cela vous permet de conserver toutes vos chances en vue du match retour...

« On venait ici pour gagner. Après, repartir avec un point, disons que ce n'est pas trop mal. Mais attention, rien n'est fait. Il faudra faire la différence dimanche prochain chez nous. Pour revenir à cette rencontre, c'est un bon match. Une victoire n'aurait pas été volée. Au final, on repart avec le bonus défensif. Tout reste à faire. »

 

Vous vous êtes employés pour conserver ce point de bonus. Vous avez passé les 15 dernières minutes de la partie, à 14 puis à 13 contre 15, à défendre devant votre ligne. Sans craquer...

« On s'est serré les coudes à la fin, on a bien défendu malgré la double infériorité numérique. Il ne fallait surtout pas prendre d'essai pour ne pas repartir bredouille. On s'y est filé. »

 

Défensivement, vous avez été solides. Vous n'avez finalement craqué qu'une seule fois, en début de seconde période ?

« Oui, ils ont marqué sur leur première incursion dans nos 22 mètres. On fait une petite faute défensive, certainement de moi d'ailleurs. C'est dommage, parce que le reste de la partie, on a bien défendu. Ils ne nous ont pas mis en danger plus que ça. »

 

Les conditions climatiques étaient compliquées. Quelles étaient les consignes pour vous ?

« Quand il pleut, le ballon n'est pas un cadeau. Le but, c'était de trouver des espaces pour les mettre sous pression. Et lorsqu'ils avaient la possession, il fallait absolument qu'on les agresse pour les empêcher de se faire des passes. On a bien réussi à les mettre en difficulté dans ce domaine, notamment en première période. En seconde, on a un peu plus subi, on a fait davantage de fautes. »

 

Vous avez 80 minutes pour remonter ce petit point de retard et accéder à la Fédérale 1...

« Oui. On a perdu la première manche. Il faudra faire mieux dimanche prochain. »

 

Manuel Caillaud

Commentaire