Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Rodier (Issoire) : "Maintenant, il ne faut plus réfléchir"

En dominant Mauléon, ce samedi (15-11), à Mussidan, Issoire s'est qualifié pour les demi-finales du championnat de France de Fédérale 2. Le mental des Auvergnats a fait la différence, comme l'a souligné Christophe Rodier, le co-entraîneur issoirien au terme de la rencontre. 

« Mentalement, c'est certainement le match le plus compliqué qu'on ait eu à gérer cette saison, a confié le technicien puydômois au terme de la rencontre. Les gars ont bossé dur tout au long de la saison pour monter en Fédérale 1. L'objectif a été atteint il y a quinze jours. Et derrière, c'est difficile de se focaliser sur un nouvel objectif à un mois de la fin. Mais nos joueurs sont dotés d'un énorme mental. C'est la plus grosse qualité de tout notre groupe. Et quand je dis groupe, je parle vraiment de tout le groupe seniors. Aujourd'hui (samedi), on a joué avec le jeune Labussière qui a disputé son premier match avec l'équipe première et Renoux, qui honorait sa deuxième feuille de match avec la ''une''. On a cette chance d'avoir un groupe de joueurs super intéressant et super soudé.

En phases finales, si ton buteur n'est pas en réussite, ça ne marche pas. Aujourd'hui, ça n'a pas marché pour Mauléon qui a laissé filer onze points au pied en première période. La différence s'est faite là. 

Après, notre première mi-temps n'a pas été très bonne. On a manqué de précision dans ce qu'on a fait, dans nos transmissions. On a remis un peu les choses dans l'ordre en seconde période. On a mis plus de précision, de profondeur...

Maintenant, il ne faut plus réfléchir, il n'y a plus rien à calculer. Tu es à deux matchs du bout. Il faut jouer pour être champion de France maintenant. »

Commentaire