Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard Brunel

Pradeau (Issoire) : "L'objectif, c'est la Fédérale 1"

Pour la deuxième saison de suite, Issoire va disputer les 8es de finale de Fédérale 2. Les Issoiriens ont validé leur billet en dominant Peyrehorade. Vainqueur du match aller, l'USI a fini le travail au stade du Mas, ce dimanche (26-22), face à des Landais qui n'ont rien lâché. Voilà Issoire à 160 minutes de la Fédérale 1, l'objectif du club, comme le confie le troisième ligne, Jérémy Pradeau.

Il a fallu batailler, mais l'objectif est atteint. Vous êtes qualifiés pour les 8es de finale de Fédérale 2... 

« Oui, on est tombé sur une belle équipe. Cela a été un peu compliqué. Mais on a su construire notre match et passer devant en fin de partie. »

 

Peyrehorade n'a rien lâché dans ce match. Avez-vous douté ?

« Douté, non, car on était conscient de nos forces. C'est vrai qu'on a mal débuté le match. Mais on savait que l'apport de notre banc allait peser. »

 

Vous n'avez jamais laissé les Landais prendre confiance dans ce match. Vous avez toujours réussi à scorer après avoir encaissé des points. 

« Oui, dès qu'on a réussi à tenir le ballon, on les a mis en difficultés et on a réussi à scorer. C'est ce qui nous a aussi permis de rester dans la partie. »

 

Lors du match aller, Peyrehorade vous avait fait mal sur les ballons portés. Vous les avez parfaitement contrer cette fois...

« On en a beaucoup parlé dans la semaine. On savait qu'ils allaient nous remettre des ballons portés dans la "gueule". On s'est un peu bougé entre nous. Sur ces phases-là, on a réussi à taper à deux, et du coup c'était plus facile pour nous pour les contrer. »

 

Vous voilà désormais à deux matchs de la Fédérale 1. Pour cela, il va falloir se débarrasser d'Orthez...

« On va d'abord faire une belle fête, puis bien se reposer et préparer cette double confrontation. On verra comment se passe le match aller (à Orthez). L'objectif, c'est la Fédérale 1. On est à 160 minutes... »

 

Manuel Caillaud

Commentaire