Actualité sportive en auvergne



Les chiffres impressionnants de la réserve d'Issoire

Claude Pojolat, le président d'Issoire peut avoir le sourire. Jusqu'à présent, tous les voyants sont au vert pour son club. L'équipe 1, assurée de terminer à la première place de sa poule de Fédérale 2, est d'ores et déjà qualifiée pour les phases finales. Pendant ce temps, l'équipe réserve, qui peut signer un impressionnant 22/22 en cas de victoire à Vichy ce dimanche, écrase tout sur son passage. La preuve en chiffres. Attention, ça donne le tournis !

99. Le nombre de points glanés par l'équipe réserve d'Issoire en 21 journées de championnat. Les Issoiriens ont signé un sans-faute : 21 victoires en 21 journées et 15 bonus glanés. Sans surprise, ils dominent la poule 8 de ce championnat de Fédéral B. Une seule équipe arrive pour l'instant à suivre le ryhtme infernal imprimé par l'USI : Mauléon, dans la poule 7, qui présente un bilan identique (21 succès en 21 matchs et 15 bonus glanés).

 

930. Avec 930 points inscrits en 21 journées, l'US Issoire présente, et de loin, la meilleure attaque de ce championnat. Mauléon, également auteur d'un sans-faute, n'a inscrit « que » 730 points en 21 rencontres, soit près de 45 points par match.

 

143. En plus de posséder la meilleure attaque, Issoire présente également la meilleure défense du championnat. Depuis le début de la saison, les Issoiriens n'ont encaissé que 143 points, soit en moyenne près de 7 points par match !

 

132. Le nombre d'essais marqués par les Issoiriens en 20 matchs. Lors de la phase retour, la réserve de Saint-Yrieix a déclaré forfait lors du déplacement au Mas. 

 

115. La plus large victoire d'Issoire de la saison a été enregistrée à l'occasion de la 9e journée : sur sa pelouse du Mas, l'USI a corrigé la réserve de Bourges 115-0. Les Issoiriens ont inscrit 17 essais au cours de cette rencontre.

Le mot du coach

« On est très satisfaits des résultats de notre équipe réserve. Au sein du club, on ne parle d'ailleurs pas de "réserve", mais d'équipe "Espoirs", car elle est composée majoritairement des Bélascains qui ont été sacrés champions de France la saison passée. Ses résultats montre la continuité qu'il y a eu dans le travail, de l'école de rugby jusqu'aux seniors. C'est un bon vivier dans lequel on pioche pour alimenter l'équipe première. Aujourd'hui, une dizaine de Belascains ont fait des feuilles de matchs avec la "une" et trois ou quatre d'entre eux font partie des cadres de l'équipe première... à 19-20 ans. Boucler la phase régulière invaincu constitue un beau challenge pour cette équipe, mais il faut aller au delà de ça. Les phases finales, c'est toujours délicat, mais quand on a de tels résultats, il faut viser le titre de champion de France » (Christophe Rodier, entraîneur en chef de l'US Issoire)

Commentaire