Actualité sportive en auvergne



Basket Région

Issoire vise la cinquième place

Il n’y a pas si longtemps, les garçons occupaient le haut du pavé dans la hiérarchie de l’US Issoire. Désormais, les dames assurent la vitrine. Côté messieurs, on reconstruit patiemment. Conscients du travail à effectuer…

Les dirigeants issoiriens parient sur la formation. Longtemps, cette dernière a alimenté un groupe seniors qui avait réussi à se hisser en N2. Quand l'effet générationnel s'est éteint, la relève s'est avérée moins performante. Le club a accepté la donne en continuant de travailler à la base, en espérant la promotion exceptionnelle, celle qui ouvrira des horizons vers la Nationale.

En attendant, les garçons patientent en Pré-nationale. Une place en milieu de tableau, sept victoires pour six défaites, le groupe est encore loin de postuler au podium et donc à plus haut.

Avant de revenir sur le bilan, Ludovic Ouvrié, coach depuis septembre dernier, souligne « la superbe ambiance qui anime le collectif. Après, il faut faire avec deux groupes. Le premier avec des éléments un peu plus expérimentés, le second avec de très jeunes joueurs. »

Côté résultats, « nous avons remporté tous les matchs à notre portée et buté parfois d'un rien sur ceux qui nous auraient permis de passer un cap. On s'était fixé le podium comme objectif, la cinquième place est désormais notre challenge. Pour espérer totalement exister déjà en Pré-nationale et prétendre à une N4 qui pourrait voir le jour, nous avons besoin de hisser notre niveau de jeu et, pour cela, le retour de deux ou trois joueurs partis à l'intersaison serait bienvenu. »

Le challenge sportif ne pouvait pas se refuser. Quand les féminines ont gagné de haute lutte le droit d'en découdre à partir de septembre dernier en N3, tout le monde a dit « bingo » en sachant bien que la saison serait compliquée. Elle l'est !

Pas de vedette

Avec deux succès seulement, l'équipe 1 ne se décourage pas. L'effectif, tout jeune, emmagasine de l'expérience pour mieux rebondir à court terme en N3 ou à l'échelon en dessous.

Le basket, à Issoire, ne peut pas se résumer à une formation phare. Il suffit d'être présent, début septembre, à la grand-messe de présentation des différentes équipes pour se convaincre qu'ici il n'y a pas de vedette.

Des équipes de jeunes à toutes les strates (toutes évoluent en Régionale), tant filles que garçons. Des seniors voire des ados qui s'impliquent dans l'encadrement et l'arbitrage. Des bénévoles pour les diverses animations.

L'USI, c'est avant tout une dynamique collective qui rassemble près de 300 licenciés et bien décidée à faire vivre la discipline à deux pas de la grande métropole.

Commentaire