Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre Couble

Issoire : pour une place dans le dernier carré

Les rugbymen de l’US Issoire se rendent à Saint-Médard-de-Mussidan, ce samedi après-midi (16 h 30), pour affronter leurs homologues de Mauléon à l’occasion des quarts de finale de Fédérale 2. Une rencontre à suivre en direct vidéo sur notre site.

L’aventure continue pour les hommes du président Claude Pojolat, qui après avoir éliminé Peyrehorade en 16es et Orthez en 8es, se retrouvent propulsés en haut de l’affiche. Alors pourquoi pas prolonger encore un peu la saison et se qualifier pour les demi­-finales.

Remobiliser tout un groupe après l’euphorie de la montée

« Quoi qu’il arrive ce samedi, atteste Christophe Rodier, l’un des co-entraîneurs issoiriens, nous avons atteint l’objectif fixé. Maintenant ce n’est que du bonus. Mais après la montée, une grande inconnue subsiste. Serons-nous capables de nous remobiliser après un événement comme cela ? On a laissé les gars au repos la semaine dernière pour qu’ils puissent savourer et surtout se ressourcer. Ils en avaient besoin. Leur saison a démarré le 7 août dernier et depuis, ils ont enchaîné sans relâche. Cette semaine, par contre, on s’est remis au travail pour préparer la rencontre face à Mauléon. Car on a bien l’intention de tout faire pour aller voir un peu plus loin. »

Le moral des troupes est donc au beau fixe à Issoire. Sauf peut-­être pour ceux qui ne seront pas sur le terrain ce samedi. En effet, Benech est suspendu, Raffault est blessé et Jallut devrait être laissé au repos. C’est donc trois jeunes réservistes qui viendront les suppléer au poste : Laroche au talonnage, En Naihi en 3e ligne et Renoux en trois-­quarts.

Trois jeunes dans le groupe

« Je n’ai aucun doute sur le mental des gars, reprend l’entraîneur. Il n’y aura pas de changement si ce n’est pour pallier les absences forcées de certains joueurs. Il y a de la fatigue, c’est certain. Mais je sais que l’investissement des vingt-­deux gars alignés sera à la hauteur. C’est une bonne chose car en face, on va trouver ce qui se fait de mieux sur le marché avec des qualités différentes des nôtres. Ils mettent de la vitesse dans du jeu sur les extérieurs et sont à l’aise sur les contournements. Ils sont peut-­être un peu moins puissants que nous. Mais sur l’ensemble c’est une équipe d’égale valeur à la nôtre. On part donc à 50­-50 sur la rencontre. »

 

Le groupe :

Issoire. Guyot, Paul, Fraissard, Cubizolles, L. Cabantous, Causse, Chalus, Pradeau, Bourliaud (m), Villatte (o), F. Cabantous, M. Amblard, Moni, Thooris, Ramade.

Remplaçants : Laroche, Ducros, Boisvert, En Naihi, Baudonnat, Labussière, Renoux.

Commentaire