Actualité sportive en auvergne



Photo © Photo N. Jacquet

Insolite : tirer avec une arme à feu est bénéfique

On l'imagine exclusivement masculin, et plutôt violent. Pourtant, le tir sportif est une discipline très calme et relaxante, pratiquée par beaucoup de femmes.

Contrairement à ce que l'on aurait tendance à penser, le tir sportif n'est ni violent, ni dangereux. Au contraire, c'est un sport extrêmement encadré, très sécurisé et qui fait appel au physique comme au mental.

Contrôler sa respiration, vider son esprit… On sort en général d'une séance de tir débarrassé de nos tensions et relaxé. Et comme le dit le docteur Monghal, « le tir sportif est un sport que toutes sortes de gens peuvent pratiquer, homme, femme enfant, car il ne demande pas de capacités physiques importantes au point de vue force et vélocité. Il nécessite d'avoir des qualités de calme et de concentration ».

Pour Jérôme Rodde, qui a commencé le tir à l'âge de 8 ans, l'activité a été plus que bénéfique. « C'est une manière de faire le vide et de se sentir mieux dans sa tête », affirme le sportif de 40 ans.

« Le tir m'a permis de m'épanouir dans la vie »

À 18 mois, il contracte une méningite et le traitement qu'on lui administre lui détruit l'oreille interne. « J'avais des problèmes d'équilibre, le tir m'a permis d'établir une stabilité de mon corps et de reprendre des repères dans l'espace. » Au-delà de l'aspect physique, le tir lui permet aussi de s'épanouir dans la vie. « J'étais renfermé sur moi-même, mis sur la touche à l'école parce que j'étais différent, les enfants me maltraitaient. Avec le tir je me suis prouvé à moi-même que j'étais capable de faire des choses mieux que tout le monde. » Et c'est le cas, puisque Jérôme Rodde a décroché la médaille de bronze aux championnats du monde en 2006 et est devenu vice-champion du monde par équipes 2012.

« Je pense que le tir est une invocation à accueillir tout ce qu'il se passe au service de l'activité », insiste quant à lui Dominique Faure, psychothérapeute à Issoire. « Ça fait partie de ces activités qui sont réellement au service d'une conscience de soi. Ce recentrage va rétablir un lien entre le psychique et le corps. »

Commentaire