Actualité sportive en auvergne



Photo © Van Inghelandt Olivier

Coupe de France féminine : Domérat (R2), un petit club qui rêve en grand avant d'affronter Albi (D2)

C'est le grand jour ce dimanche pour les footballeuses de l'Entente Domérat-Désertines-Saint-Victor (Allier, Régional 2). Elles reçoivent un club de niveau national, l'ASPTT Albi (Tarn, D2), au 5e tour de la Coupe de France féminine. Début à 14 h 30, au stade de la Vallée.

R2-D2. Ce n’est pas le nom d’un célèbre petit robot du cinéma, mais bien l’écart de niveau qui séparera l’Entente Domérat-Désertines-Saint-Victor (R2, Allier) de l'ASPTT Albi (D2, Tarn), ce dimanche 24 novembre, au stade de la Vallée (14 h 30), pour le cinquième tour de la Coupe de France féminine.

Le parcours de l'entente jusqu'ici

Afin d’en arriver là, l’entente a éliminé successivement Montluçon (District, 5-0), Auzon Azerat (R2, 7-1), Billom (R2, 6-1) et le Clermont Foot (R1, 2-1). Il s’agit du plus beau parcours de l’histoire du club dans la compétition. Une épopée qui lui permet donc de défier l’une des équipes professionnelles de D2, qui font leur entrée en lice lors de ce premier tour fédéral.

Le mot du coach

« Je suis très heureux pour les joueuses qui vont pouvoir se confronter au haut niveau », confirme Frédéric Gille, l’entraîneur de cette entente ASD-USB-USSV. « Faire un bon parcours en coupe cela amène toujours de la joie, des souvenirs plein la tête. » Pourquoi pas en ajouter un autre, encore plus beau, ce dimanche ? 

« On va affronter Albi sans pression, car sur le papier c'est supérieur à nous. Et quoi qu’il se passe ça restera un grand moment, une belle fête. » 

Frédéric Gille (coach de l'entente ASD-USB-USSV). 

« Nous espérons pouvoir compter sur de nombreux supporters pour ce match afin de soutenir et encourager les filles », ajoute Frédéric Gille. Avant de conclure : « Cette rencontre s’annonce compliquée, mais nous allons tout faire pour tenter de résister au maximum et les joueuses, j’en suis certain, vont tout donner ».

Le groupe de l'entente. Bedoin, Brunet, Cabanel, Castelar, Demargne, Hnanganyan, Lopes, Lureault, Maucci, Mendes, Mougin, O'Grady, Petard,  Peuch, Rondet, Simonet-Volpei.

Retour sur la victoire de l'entente face à Clermont (2-1) au tour précédent

Commentaire