Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

Nationale Féminine 2 : Cournon enfin renforcé

Après sa défaite contre les espoirs de Bourges, le BBCA se déplace à Tullins, ce samedi (20 heures), renforcé par l’arrivée de sa poste 5 canadienne de 22 ans, Fredlaine Verrier. 

Elle est arrivée lundi. Elle s’est entraînée mardi et vendredi. Et elle va faire du bien dans le jeu et les desseins cournonnais. Fredlaine Verrier jouera ce samedi, à Tullins. La salle Gardet découvrira elle la poste 5 canadienne, samedi 5 octobre, pour la réception d’Annemasse.

Avant même la rencontre iséroise, Anthony Cathala l’annonce : « Sa présence va perturber les équipes en face. » Le coach décrit sa recrue de 1,84 m en mode télégraphique flatteur, « solide, des mains, de la défense, du dribble et un physique ». Pour une conclusion prometteuse : « Elle va faire du mal. »

Sur le plan numérique, sa rentrée, en tout cas, va dans le sens opposé aux sorties des joueuses vers l’infirmerie : Léa Gousset, blessée au genou en faisant du parachute et dont le retour est indéterminé ; Amandine Vaillant, victime d’une entorse de la cheville à la séance de mardi, et Romane Téna, que son hématome sous la malléole rend indisponible. Sans oublier les douleurs récurrentes aux genoux de la meneuse Miléva Nanibet et en mettant un mouchoir sur « tous les petits bobos. »

La pivot nord­-américaine aurait certainement pesé lors de l’ouverture de saison des Auvergnates face aux espoirs de Bourges (60­-68). « On a fait des choses intéressantes, rappelle Cathala. On aborde le match plutôt sereinement et après on est très maladroit, notamment en dessous du panier (5 sur 17 aux lancers francs). En fait, on a un trou de 2 minutes avant la pause (27­-41) qui nous coûte le match, alors qu’on gagne la 2e mi­-temps. »

« Pas de pression »

Désormais, si le BBCA tient son point d’ancrage dessous, il peut revisiter son dispositif. « Défensivement, ça va changer la donne », calcule l’entraîneur qui, même s’il mise sur la polyvalence, va pouvoir laisser Eva Brenot s’exprimer en 4.

L’équipe cournonnaise réarmée va ainsi défier des promues tullinoises piquées à Dijon (59­-51) et qui, avant trois nouveaux déplacements d’affilée (!), veulent absolument capitaliser sur leur réception. « Mais on ne se met pas de pression, arrête Anthon y Cathala. C’est un match à l’extérieur, où on n’est pas mauvais, et si on le prend, tant mieux. »

 

La journée

Aujourd’hui : À 14 heures : Bourges Espoirs - Charnay Basket. À 17 h 15 : Lattes Montpellier - Pays Voironnais. À 19 heures : Martigues - Lons-le-Saunier. À 20 heures : Tullins Fures-Cournon d’Auvergne ; Annemasse - Dijon ; Stade Marseillais - Aix Venelles.

Commentaire