Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Masseboeuf (Cournon) : "La saison est lancée"

Victorieux (38-19) d’Arpajon, les joueurs de Cournon ont livré probablement leur meilleure mi-temps rugbystique de la saison, avant de connaître un coup de mou sans conséquence. Ce deuxième succès leur permet de décoller du fond du classement, de « lancer enfin la saison », estime le directeur sportif du club, William Masseboeuf. 

Quel sentiment vous laisse cette rencontre gagnée face à Arpajon ?

« Je suis content du match, de son contenu, et content surtout du résultat sachant qu’on est dans une période un petit peu compliquée avec un enchaînement de défaites. Cette victoire fait du bien au moral, elle fait du bien à tout le club ».

Fédérale 2 : le résumé vidéo du match Cournon - Arpajon

Avant cette rencontre, le groupe était-il affecté, proche peut-être du découragement ?

« Non, je crois que tout le monde s’accrochait malgré cette entame de saison très difficile. Rappelons quand même que le calendrier nous a réservé les réceptions de beaucoup d’équipes du haut du tableau et on a accumulé, en plus, les blessés et les suspendus. Là, face à Arpajon, l’équipe était au complet et on a réalisé une très bonne première période. Seul bémol, on n’a pas su garder le bonus offensif. C’est dommage car un point, ça peut compter à la fin ».

 

« Tous les joueurs ont été concernés »

 

L’équipe a pu compter en plus sur ses joueurs leaders, Lee, Tauzia…

« Oui, ça fait forcément de bien de les avoir, ce sont des joueurs importants dans le dispositif. Mais on a vu sur ce match que tous les joueurs se sont mis au service de l’équipe, ils ont tous été concernés ».

Fédérale 2 : Cournon se relance face à Arpajon (revoir le match)

Il va s’agir maintenant de valider ce succès, dès la prochaine journée (le 8 décembre) face à Saint-Yrieix ?

« C’est cela. On va avoir l’occasion, encore à domicile, de confirmer ce bon résultat. Il est évident que ce serait bien d'enchaîner avec un autre succès qui serait très intéressant pour la suite. Mais on peut dire que la saison est lancée ».

 

Christophe Buron

Commentaire