Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Delprat (Cournon) : "Celle-là, il la fallait..."

Auteur au pied de la moitié des points de son équipe vainqueur de Tulle (20-19) ce dimanche, le demi de mêlée cournonnais Robin Delprat poussait un gros ouf de soulagement après ce succès délicat.

« Heureusement qu’on gagne à la fin ! Sinon… » Le demi de mêlée cournonnais, Robin Delprat, savait combien ce « sinon » pesait lourd dans sa bouche. Car avec un second revers à domicile, le troisième en trois matchs, il le sait, « la saison pouvait s’annoncer galère. »

Mais Cournon a su inverser une tendance improbable en fin de match malgré une double infériorité numérique et surtout un rouge impardonnable, infligé à son capitaine, Vincent Tauzia.

Un renvoi précipité et mérité aux vestiaires, d’autant plus agaçant qu’il avait été l’un des rares sur le terrain à tirer son épingle du jeu. Mais un capitaine ne devrait pas dire ça à un arbitre. Du coup, après Lee à Vichy, c’est le talonneur qui fera défaut le prochain coup à Belvès.

Néanmoins, Robin Delprat veut croire que ce succès à la Pyrrhus lancera la saison du R3CA : « Cela a été compliqué, on a complètement raté notre deuxième période. Physiquement, on était aussi à court, on n’a pas su mettre de volume. C’est passé fin, on va retenir le résultat final même si ce n’est pas forcément mérité. » Le demi de mêlée de Cournon sait que ce succès vaut son pesant d’or : « Franchement, si on avait perdu là ce troisième match du premier bloc, la saison aurait été compliquée. »

 

« On a du boulot »

 

Toutefois, l’équipe de Giry et Chadeyras a su trouver les ressources mentales pour se sortir d’un guêpier où elle s’était fourrée toute seule. De quoi donner de l’espoir pour la suite : « Moralement, c’est important. »

Dans 15 jours, le R3CA ira donc à Belves sans talonneur ni numéro 8 de premier choix. « Notre capitaine n’a pas montré l’exemple, c’est vrai. Il a tellement d’autres qualités, à lui de les montrer. »

Finalement, après un lancement ardu sur ce premier bloc de trois rencontres, Cournon a récupéré un bonus défensif à Vichy et battu Tulle. « Ce n’est pas si mal , sourit le n° 9 banlieusard. D’autant plus qu’on n’a pas produit un rugby exceptionnel. On sait qu’on a beaucoup de boulot devant nous. Ce match remporté sur le fil doit nous servir de moteur et d’exemple sur l’état d’esprit. Car c’est vrai, cette victoire, il nous la fallait. »

 

Valéry Lefort

Commentaire