Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handball
Photo © Franck Boileau

Cournon s’écrase sur la muraille Grellier

La supériorité caluisarde a mis moins de 30 minutes à se faire sentir. Et quand bien même Cournon tentait de varier son jeu, l'équipe s'est heurtée à un excellent gardien (43-31).


« Une branlée… » Maxime Bouquet avait bien du mal à cacher son émotion après le coup de sifflet final. Lorsqu'on lui demanda s'il y avait quand même du positif à retenir de ce match, sa réponse était sans appel : « Rien. »

Pourtant, Cournon démarrait plutôt bien la rencontre. Si les joueurs de Karim El Maouhab encaissaient un sévère 2-0 d'entrée, ils faisaient preuve de caractère pour revenir à 3-2. Mais les lacunes défensives que pointait du doigt Maxime Bouquet se faisaient sentir. Trop laxistes, les visiteurs du soir ne pouvaient contenir le pivot adverse qui n'avait plus qu'à ajuster Théo Karoubi. De son côté, Maxime Bouquet surnageait avec un impressionnant 6/6 au shoot au bout de 13 minutes de jeu.

À 12-10 pour Caluire, on se disait que cela se jouerait sur un rien. Mais rien ne se passait comme prévu. Caluire s'adaptait parfaitement à toutes les défenses qui lui étaient proposées. L'attaque cournonnaise finissait même par s'enfermer dans des stéréotypes d'actions que gérait bien Caluire qui virait en tête à la pause.

Au retour, ce n'était pas mieux comme le résumait le meilleur buteur de la partie. « On n'a rien proposé que ce soit en défense ou en attaque. » Maxime Bouquet trouvait aussi un autre responsable de la défaite du soir. « Le gardien adverse nous a fait mal. »

L'homme du match, c'était Benjamin Grellier, qui finissait avec 16 arrêts. C'est simple, il prenait un but à la 31e mais ne laissait rien passer jusqu'à la 40e ! Et même si Caluire subissait de nombreuses exclusions, Cournon n'arrivait jamais à refaire son retard. La marche était vraiment trop haute.


La fiche technique :

Caluire (salle Lachaise). Caluire bat Cournon 43-31 (mi-temps : 23-16). Arbitres : MM. Gras et Lille.

Caluire. Saadalah (4 arrêts dont 1 pénalty), Grellier (16 arrêts dt 1 pén.) – Lagrange (3 buts), Lambert (4), Benkahla (8), Patricolo (4), Chasteland (8 dont 1 pén.), Guiffo (2), Giral (2), Brouzeng (1), Baccam (7), Aleveque (4).

Cournon. Karoubi (4 arrêts), S. Malgat – Croenne (4), Servans (1), Goueffon (4 dont 1 pén.), Bouquet (14 dont 2 pén.), Bocanegro (1), V. Malgat (2), Valdivia (1), Kelantima (4), Paulet, Ali Madi.

Commentaire