Actualité sportive en auvergne



Photo © Thierry LINDAUER

Cathala (Cournon) : "On voit notre progression"

Le coach de Cournon, Anthony Cathala, met en avant la progression de son groupe, après la victoire autrement plus probante qu'à l'aller de ses joueuses, beaucoup trop fortes pour les espoirs de Nice, samedi au gymnase Gardet (77-49).

Le promu cournonnais est bien dans ses baskets en NF2. Après sa 7e victoire, acquise samedi 23 février au gymnase Gardet, le maintien en bonne voie pour un BBCA pouvant mesurer ses progrès à l'aune de la raclée infligée (77-49) aux jeunes joueuses du Cavigal de Nice.

Cournon remonte à la 7e place (ex-aequo avec Aix-Venelles) après cette importante victoire contre les espoirs de Nice, quel est votre sentiment?

« La victoire nous fait du bien, en effet. C'est un match qu'on n'avait pas le droit de perdre. Contre les équipes moins bien classées (Nice est avant-dernier, soit 11e, ndlr), on n'a pas le choix. Le contrat est rempli, ça fait plaisir. »

« Pas beaucoup de déchet »

Que retenez-vous de ce match aisément gagné?

« On voit notre progression par rapport au début de saison. C'est vraiment ça, la satisfaction. A l'aller, on avait eu des difficultés pendant tout le match (le BBCA avait fait la différence sur la fin et s'était imposé de 9 points, 67-58, ndlr). Là, il n'y a pas eu photo. En plus, il nous manquait Charlotte (Martel), un élément important. On mène 29-11 à la fin du premier quart. C'est dur ensuite de garder une telle intensité offensive. »

Près de 30 points en un quart temps...

« Il n'y a pas eu beaucoup de déchet, c'est vrai. Une belle réussite. Les filles ont retrouvé de l'adresse et ça fait du bien. On a beaucoup travaillé à trouver des solutions pour libérer les joueuses (du marquage), on commence à en voir les résultats. »

« A Bourges, tout est possible »

Votre équipe déroule, mais encaisse un 8-0 au début du 2e quart temps...

« On a eu un coup de moins bien en défense. Dans le basket, ça arrive souvent. Nous, on doit faire attention à ça, car c'est un de nos points faibles. Mais les filles ont repris le dessus. Et elles ont fait un match sérieux jusqu'au bout. »

Le BBCA dispute son prochain match, ce samedi 2 mars, à Bourges. Votre équipe s'était largement inclinée à domicile, à l'aller, face aux espoirs berruyères (57-78). Comment voyez-vous ce match retour?

« Je ne veux pas trop m'avancer, mais tout me semble possible. On va se concentrer sur ce match. La partie risque d'être plus difficile pour l'équipe d'en face. »

 

Raphaël Rochette

Commentaire