Actualité sportive en auvergne



Photo © Raphael Rochette

Aux Boucles du Haut-Var, Clément Carisey et Pro Immo "tombent sur un os"

Vainqueur samedi à Brignoles, Clément Carisey (Team Pro Immo Nicolas Roux) n'a pas eu la même réussite ce mardi dans le Var. Désigné leader par son équipe, l'ancien professionnel s'est incliné dans un sprint à deux face à Kévin Besson (Occitane CF) pour la victoire dans la 3e épreuve des Boucles du Haut-Var.

Une deuxième course de suite sans victoire. C'est la première fois de la saison que cela arrive au Team Pro Immo Nicolas Roux.

Son leader, ce mardi, Clément Carisey, a pris la deuxième place de la 3e épreuve des Boucles du Haut-Var (140 km), après s'incliné dans un sprint à deux et en côte face à Kévin Besson (Occitane CF), déjà vainqueur la veille.

« Clément (Carisey) était très fort, mais il est tombé sur un os. Kévin Besson va vite au sprint, Clément n'a pas réussi à le lâcher. Besson est resté dans sa roue et il l'a battu », expliquait Jean-Philippe Duracka, pas mécontent de ce résultat dans la mesure où ses coureurs n'ont pas commis d'erreur.

 

« On n'a rien à se reprocher »

 

« Stratégiquement, on n'a rien à se reprocher. On a fait le maximum. Thomas Chassagne et Florent Castellarnau ont fait un bon travail, en emmenant Clément sur la fin pour qu'il puisse faire la différence. »

Ce qu'a réussi l'ancien pro, lauréat samedi du Tour du Centre-Var, en attaquant à quelques kilomètres de la ligne, mais Besson a montré qu'il était lui aussi très costaud, en signant sa deuxième victoire d'affilée sur ces courses varoises.

« On est tombé sur plus fort que nous. Comme quoi, ça arrive... Sur la Côte basque, on était souvent en surnombre contre Besson. Mais il nous embettait déjà », faisait remarquer le directeur sportif auvergnat.

 

Urruty et Guichard sont blessés

 

Duracka ajoutait que Pro Immo avait dû aligner « une équipe un peu diminuée ». Sans deux de ses pièces maîtresses, Maxime Urruty et Mickaël Guichard, « pris dans une grosse chute », la veille, sur la 2e des quatre étapes varoises.

« Ils n'ont rien de grave, signalait le DS de Pro Immo. Maxime a passé une radio du genou. Il s'est fait une luxation de la rotule et va devoir couper plusieurs jours. Mickaël est bien amoché et n'a pas pu courir non plus. »

Urruty et Guichard en moins, Pro Immo a dû faire courir ses deux sprinteurs, Karl Lauk et Ronan Racault, pas dans leur élément sur un profil montagneux. De fait, ils n'ont été que trois Cournonnais à bagarrer avec les meilleurs.

 

Carisey quand même meilleur... sprinteur !

 

« Vu notre début de saison, les autres équipes ne nous font aucun cadeau. On avait tout le poids de la course. Et elles nous ont fait la peau. »

Clément Carisey n'a toutefois pas tout perdu. Le Grenoblois de Pro Immo a remporté le classement des sprints intermédiaires et a enfilé un maillot distinctif lors de la cérémonie protocolaire.

Ce mercredi, quatrième et dernière épreuve des Boucles du Haut-Var, entre Moissac Bellevue et Montmeyan (128 km).

 

Raphaël Rochette

Commentaire