Actualité sportive en auvergne



Plus Equitation

Un cavalier originaire d'Auvergne se tue lors d'un concours

Originaire d'Auvergne, le cavalier Maxime Debost est décédé ce week-end. Il a été victime d'une chute, ce samedi, lors du concours complet international de Châteaubriant (Loire-Atlantique). 

Le concours complet international de Châteaubriant a été endeuillé, ce samedi. Le cavalier Maxime Debost (29 ans) est décédé après une chute lors de l'épreuve de cross. Sur l'obstacle n°11, son cheval, Qurt de Montplaisir , a panaché (il est tombé en avant tête la première et a basculé) et il est retombé sur son cavalier.

Originaire d'Auvergne, il avait commencé l'équitation dans la région : à l'espace équestre de Dorson à Peschadoires, avant de rejoindre Olivier Phelut à Clermont. Il avait ensuite pris la direction de Toulouse (chez Pascal Leroy). Puis, sa carrière s'est poursuivie à Nogent-le-Rotrou, dans l'écurie de Karim Laghouag, où il est resté de 2008 à 2012. C'est notamment durant cette période qu'il a honoré ses premières sélections en équipe de France.

Maxime Debost - qui avait créé en 2012 avec sa compagne sa propre écurie (MGD), à Rambouillet - faisait partie des cavaliers les plus prometteurs du concours complet français. Le 11 août dernier, il avait pris la 9e place (sur 73) sur le « 3 étoiles » du Haras du Pin. Père d'un enfant, il était un cavalier expérimenté. Depuis douze ans, il concourrait dans les compétitions internationales

« Dans de très rares occasions, un cavalier perd la vie dans un concours complet. Cette perte est une tragédie », a commenté le président du jury, Pascal Laborgne.
Commentaire