Actualité sportive en auvergne



Photo © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Tour de France : statu quo pour les Auvergnats

Après un jour de repos, les coureurs ont repris la route du Tour, ce mercredi après-midi. Et pour cette 11e étape entre Albi et Toulouse, Caleb Ewan (Lotto-Soudal) s'est imposé au sprint. Avant d'attaquer les Pyrénées, ce jeudi, Julian Alaphilippe est toujours maillot jaune. Quant à Romain Bardet, il ne perd pas de terrain au classement général.

Onze ans plus tard, le Tour de France a de nouveau fait halte à Toulouse, ce mercredi. En 2008, Mark Cavendish s'était imposé au sprint. Onze plus tard, pour cette 11e étape entre Albi et Toulouse, cela s'est de nouveau joué au sprint. Et à ce petit jeu, l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) s'est imposé pour quelques centimètres devant un Dylan Groenewegen (Jumbo Visma), lâché un peu trop tôt dans ce sprint.

 

 

À 25 ans, le sprinteur a déjà remporté une étape sur tous les grands tours. « J'ai dû attendre longtemps avant de pouvoir gagner une étape, a concédé l'Australien au micro de France Télévisions. Je savais que si je voulais le battre (Dylan Groenewegen), je devais le laisser partir et profiter de l'aspiration. » 

Un sprint qui s'est dessiné à quatre kilomètres de la fin de la course. Pendant plus de 150 bornes, Lilian Calmejane, Anthony Perez, Stéphane Rossetto et Aimé de Gendt étaient en tête de la course. Sans pour autant que le peloton ne les laisse espérer une victoire finale. 

Classement de cette 11e étape :

Coté auvergnat, statu quo. Julian Alaphilippe sera bien maillot jaune avant les Pyrénées. « Les premiers kilomètres sont toujours spéciaux pour la remise en route, a souligné le Montluçonnais à l'arrivée. Ce n'était pas l'étape la plus compliquée. Je sais ce qui m'attend demain. Il va falloir se battre pour garder le maillot lors des prochaines étapes. Je sais qu'il y aura des attaques de la part de mes adversaires. Je n'ai pour autant pas changé mon plan : me faire plaisir. »

Classement général :

Au général, le coureur du team Deceuninck-Quickstep est toujours premier. Arrivé avec le peloton, Romain Bardet est quant à lui 14e, à 3'20" d'Alaphilippe.

Ce jeudi, place à la 12e étape entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre, qui pourrait être celle du Montluçonnais, tant elle lui correspond, avec deux longues difficultés pour finir. 

Commentaire