Actualité sportive en auvergne



Photo © Joaquin SARMIENTO

Tour de Colombie : Alaphilippe a failli faire coup double

Dans le coup avec les meilleurs au terme d'une troisième étape du Tour de Colombie au profil accidenté, Julian Alaphilippe n'a été battu au sprint que par le coureur local, Juan Sebastian Molano.

Le maillot orange de leader du Tour de Colombie a failli changer de peau, ce jeudi, au sein de l'équipe Deceuninck-Quick Step. Leader grâce à son succès au sprint la veille, Alvaro Hodeg n'a pu suivre le rythme du peloton principal lors d'une troisième étape de 167,6 km autour de Llanogrande au profil accidenté. Les espoirs de sa formation se sont donc reportés sur Julian Alaphilippe.

Le maillot orange de leader loupé pour deux secondes

En position d'observateur face aux nombreuses attaques dans les vingt derniers kilomètres suite au regroupement général dans l'ascension de l'ultime difficulté l'Alto El Nano, le Montluçonnais a joué sa carte personnelle au sprint. Bien emmené par son coéquipier, Bob Jungels, champion du Luxembourg. Mais il a dû céder face au Colombien, de l'équipe EAU Emirates Juan Sebastian Molano et prend finalement la 2e place.

Au général, grâce aux six secondes de bonification récupérées (contre dix au vainqueur) le Français réussit une bonne opération... Mais cela ne lui permet pas , pour deux petites secondes, d'enfiler le maillot de leader. Celui-ci retourne sur les épaules de Rigoberto Uran (EF-Education First), déjà devant mardi, à l'issue du contre-la-montre par équipes inaugural. Julian Alaphilippe remonte à la quatrième place de ce classement général.

Quatrième étape ce vendredi

Ce vendredi, avec un long circuit d'une trentaine de kilomètres à parcourir cinq fois autour de Medellin, la quatrième étape s'annonce un peu moins difficile. Une seule difficulté, de quatrième catégorie, sera à escalader donc à cinq reprises.

Julian Alaphilippe avait fini "au chaud" lors de la 2e étape mercredi

 

 

 

Commentaire