Actualité sportive en auvergne



Toujours pas de victoire pour le Clermont Foot

Le Clermont Foot n’y arrive toujours pas à domicile. Dans un match globalement ennuyeux, le CF63 et l’AC Ajaccio se sont quittés sur un score nul et vierge (0-0). Réduits à 10 après l’expulsion de Josué Albert, les Auvergnats n’ont jamais vraiment été en mesure de l’emporter. Ce vendredi soir, Clermont est 9e de Ligue 2.

Le résumé du match :

Clermont a eu du mal à entrer dans son match, et c’est peu de le dire. A tel point que l’AC Ajaccio a bien failli en profiter dès les premières minutes de cette partie. Heureusement pour les Auvergnats, Descamps a sorti le grand jeu face à Tomi en s’allongeant parfaitement sur sa droite (3e). Un frayeur qui n’a pas spécialement reveillé les hommes de Pascal Gastien, à contre-temps et maladroits techniquement. Seul un bon centre de Phojo à destination d’Andriatsima (21e), incapable de cadrer sa tête, faisait passer un léger frisson dans les rangs corses. En revanche, c’est à grosses goûtes qu’ont sué les

Clermontois à la 34e minute. Sur un coup-franc axial, à une quarantaine de mètres des buts de Descamps, Coutadeur trouvait la tête d’Avinel qui remettait en retrait pour Choplin. Ce dernier reprenait en une touche pour marquer mais son but était refusé par le corps arbitral pour une position de hors-jeu par vraiment évidente. Les « rouge et bleu » pouvaient s’estimer heureux de rentrer à la pause sur ce score nul et vierge.

Et les choses n’allaient pas s’arranger pour Clermont à la reprise. Pris dans la profondeur par un appel de Tomi, Albert voyait rouge dès l’entame du deuxième acte (48e). Dans ces conditions, le CF63 parvenait tout de même à se créer sa situation la plus dangereuse. Sur un bon débordement, N’Diaye parvenait à s’arracher pour centrer. Son ballon échappait de peu au pied d’Andriatsima mais aussi au cadre (63e). Et après ? A peu près rien ou presque… Clermont reste anglué en milieu de tableau. Ajaccio obtient, lui, un point précieux en vue du maintien.

 

Le joueur du match : Félix Tomi

Pour sa première titularisation en Ligue 2, Félix Tomi a probablement marqué des points auprès de son coach, Olivier Pantaloni. L’attaquant de 18 ans a tout simplement été dans tous les bons coups ajacciens. C’est lui qui a obligé Descamps à réaliser un exploit dès la 3e minute. Infatigable et habile techniquement, il n’a cessé de pauser des problèmes à la défense clermontoise, obtenant de nombreux coup-francs ou corners. C’est d’ailleurs sur lui que Josué Albert commet la faute qui lui vaut d’être exclu. Soixante-quatorze minutes de très bonne facture.

 

Le chiffre : 6

Clermont n’y arrive plus à domicile. Avec ce match nul, il vient de conclure un sixième match de rang sans la moindre victoire au stade Gabriel-Montpied. Le dernier succès en terres auvergnates remonte au 11 janvier 2019, face à Niort. Il s’agit d’ailleurs de la seule et unique victoire de Clermont à la maison en 2019. Famélique.

 

La fiche technique :

CLERMONT-FERRAND (stade Gabriel-Montpied). Mi-temps : 0-0. Temps doux, pelouse correcte. Arbitre : M. Benchabane. 2.895 spectateurs.

Avertissements. Clermont : Albert (35e), Honorat (72e), Ogier (75e). Ajaccio : Tomi (53e), Boe Kane (69e).

Exclusion. Clermont : Albert (48e, deuxième jaune).

Clermont Foot. Descamps - Phojo, Ogier, Albert, Sissoko - J. Gastien, Perez (cap.) - Honorat (Pereira Lage, 86e), Berthomier (Iglesias, 71e), N’Diaye – Andriatsima (Ayé, 76e). Entr. : P. Gastien. Non utilisés : Jeannin (2e g.), Chastang, Soares, Magnin.

Ajaccio. Leroy - Hergault, Cabit, Avinel, Choplin - Coutadeur, Boe Kane, Lejeune (Youssouf, 85e) - Nouri (cap.), Gimbert (Michelin, 46e), Tomi (Laci, 74e). Entr. : O. Pantaloni. Non utilisés : Sollacaro (2e g.), Dembélé, Corinus, Zady Sery.

 

Vincent Balmisse

Commentaire