Actualité sportive en auvergne



Photo © Dominique PARAT

Saint-Chamond - JAVCM : pourquoi ce match ne compte pas pour du beurre

Assurée de jouer les quarts de la compétition, la JAVCM n’ira pas à Saint-Chamond la fleur au fusil, ce soir. Voici trois bonnes raisons de jouer le coup à fond.

À trois jours de l’ouverture du championnat, à Denain, la JA Vichy­-Clermont Métropole met fin à la phase de groupe de sa campagne de Leaders Cup, ce mardi soir (20 heures), à Saint­-Chamond (halle André­-Boulloche). Une compétition dont elle est déjà assurée de disputer les quarts de finale depuis son troisième succès en trois matchs acquis vendredi contre Blois (87-­83). Alors, comment aborder ce derby ? Comme un match qui compte pour du beurre ? Comme une dernière répétition avant le début des choses sérieuses dans le Nord ? « Comme un match de compétition », répond tout simplement le coach, Guillaume Vizade. Voici trois bonnes raisons de le jouer cette rencontre le plus sérieusement du monde.

 

1. L’enjeu du classement

La qualification pour les quarts de finale de la Leaders Cup est déjà acquise. Mais la compétition n’est pas terminée. Comme Denain, Rouen et Nantes, la JAVCM va chercher à obtenir le meilleur classement parmi les vainqueurs des six groupes (qui seront rejoints par les deux meilleurs deuxièmes) (*) . En effet, les clubs classés de 1 à 4 auront l’avantage de jouer le quart de finale retour à la maison (aller le mardi 22 octobre, retour le mardi 29 octobre).

 

2. Rester dans une spirale positive

À Saint­-Chamond, Vichy-­Clermont cherchera à « garder sa dynamique de victoires ». Et à préserver ainsi son capital confiance avant un premier match de championnat qui s’annonce pas facile à Denain, vendredi. Pour Guillaume Vizade, le court déplacement chez les voisins ligériens devrait être un bon test. « On aura droit à une forte opposition. Avec ses ajustements d’effectifs (Paul Carter à la place de Jordan Green, coupé, et Gide Noël en pigiste médical de Mounir Bernaoui), Saint-Chamond va devenir une grosse équipe en championnat », annonce le coach auvergnat.

 

3. Impliquer tout l’effectif

« On va jouer sans calcul mais on sera dans la gestion de l’effectif », nuance Guillaume Vizade, dont le groupe va enchaîner trois matchs en huit jours en comptant le déplacement à Denain. « Saint-Chamond permettra de valoriser le travail de certains joueurs à l’entraînement et sera l’occasion pour ces derniers de montrer qu’ils peuvent avoir un rôle plus important », note Guillaume Vizade. Grégory Bengaber, totalement remis de son choc au genou qui l’avait contraint à quitter le parquet vendredi, Momar Ndoye et Serge Mourtala, qui cumulent tous les trois un temps de jeu moyen moins important que le reste du groupe, devraient donc avoir l’opportunité de se montrer, ce mardi soir, dans la halle Boulloche.

 

(*) Antibes a déjà gagné ses quatre matchs tandis que Nancy a terminé premier de son groupe avec 3 victoires pour une défaite.

 

Les équipes :

Saint-Chamond. 5. Jure Skific (2,02 m, 31 ans, CRO) ; 6. Jonathan Hoyaux (1,95 m, 31 ans) ; 8. Mathieu Guichard (1,87 m, 31 ans) ; 9. Arthur Noba (2,05 m, 20 ans) ; 10. Matteo Legat (1,92 m, 23 ans) ; 12. Théo Bouteille (1,92 m, 22 ans) ; 14. Grismay Paumier (2,05 m, 31 ans, CUB) ; 15. Jean-Stéphane Rinna (2,05 m, 36 ans) ; Gide Noël (1,98 m, 26 ans) ; Paul Carter (2,05 m, 32 ans). Coach : Alain Thinet.

Vichy-Clermont. 3. Grégory Bengaber (1,86 m, 22 ans) ; 4. Arthur Rozenfeld (1,76 m, 24 ans) ; 11. Pendarvis Williams (1,98 m, 28 ans) ; 12. Kévin Mondésir (2,04 m, 28 ans) ; 16. Serge Mourtala (2,12 m, 21 ans) ; 18. Marcos Suka Umu (1,93 m, 34 ans) ; 21. Mohamed Koné (2,11 m, 38 ans) ; 25. Momar Ndoye (2 m, 24 ans) ; 30. David Denave (1,93 m, 34 ans) ; 34. Charles-Henri Bronchard (2 m, 37 ans). Coach : Guillaume Vizade.

 

Olivier Rezel

Commentaire