Actualité sportive en auvergne



Photo © Emeric Enaud

Roanne - JAVCM : ce derby va faire bouillir la marmite

Le chaudron de la halle Vacheresse sera à guichets fermés, ce vendredi soir. En gagnant, la Chorale ferait un grand pas vers la Jeep Elite. Mais la JAVCM veut rester dans la course à la montée directe.

Jamais un derby entre Roanne et la JA Vichy-­Clermont Métropole n’avait suscité un tel engouement. Pour la première fois de la saison, la halle André­-Vacheresse sera à guichets fermés (5.000 spectateurs). Le bus affrété par le Dragon Club Auvergne affiche complet lui aussi. Sans compter les supporters de la JAVCM qui effectueront le déplacement en véhicules personnels.

Soixante-­douze kilomètres et une petite victoire séparent seulement les deux voisins. Le leader roannais est le seul club de Pro B à avoir son destin entre ses mains. Deux succès lors des deux dernières journées et le voilà dans l’ascenseur pour la Jeep Élite. Mais la Chorale accueille ce vendredi soir une équipe de Vichy-Clermont qui a encore voix au chapitre. Un succès chez son meilleur ennemi lui permettrait de revenir à hauteur des Ligériens et de rester dans la course pour la montée directe (*).

La Chorale est celle qui a le plus à perdre

Voilà pour les enjeux. Pour ce qui est de la pression, elle sera surtout sur les épaules des Roannais. Le club a annoncé son objectif de montée avant le début du championnat. La deuxième masse salariale de Pro B (952.500 €) vient de débaucher de Levallois le jeune Ivan Fevrier (20 ans, 28 matchs à l’étage supérieur cette saison) pour renforcer un groupe privé momentanément de Ferdinand Prenom et Ilian Evtimov.

La Chorale ne manquait pourtant pas de solistes. Mais l’équipe de Laurent Pluvy veut éviter la mésaventure de la saison dernière, lorsqu’elle avait perdu ses dernières illusions de montée directe à trois journées de la fin en s’inclinant sur le parquet d’une JAVCM qui n’avait plus rien à jouer. Cette fois, le derby se joue dans la Loire. Mais le rapport de force n’est pas aussi déséquilibré qu’il l’était en fin de saison dernière.

« Nous, on a déjà rempli notre objectif »

Si la puissance économique penche en faveur de Roanne, les deux clubs présentent un bilan sportif identique sur la phase retour : 11 victoires pour 4 défaites. En championnat, la première manche du duel avait tourné court. Les Ligériens avaient imposé leur puissance de feu au Pierre­Coulon face à une formation "jaune et rouge" apathique (68­-94).

Mais la bande à Bronchard a fait du chemin depuis cette 8e journée. Forte de ses certitudes, la JAVCM va jouer à fond son rôle d’outsider. « Nous, on a déjà rempli notre objectif (jouer les play­offs) », note Guillaume Vizade, le coach auvergnat, confirmant l’idée que la Chorale, leader (seule ou ex-aequo) 30 fois sur les 32 journées, est bien l’équipe qui a le plus à perdre dans ce championnat complètement fou.


Olivier Rezel

Commentaire