Actualité sportive en auvergne



Photo © raphael rochette

Rémi Cavagna  : "Je voulais montrer ma valeur"

Ultra motivé, Rémi Cavagna a répondu présent au rendez-vous qu'il s'est fixé au contre-la-montre de Roanne (26 km), ce mercredi sur le Dauphiné, même si le résultat (10e) est un peu moins bon que ce qu'il espérait (un top 5).

Mardi 11 juin, lors de l'arrivée d'étape à Riom, la ville de ses débuts cyclistes, Rémi Cavagna s'était acquitté de son travail d'équipier pour la Deceuninck-Quick Step et son sprinteur, Alvaro Hodeg. Ce mercredi à Roanne, sur le chono du Critérium du Dauphiné (26 km), le Puydômois avait à coeur de montrer qu'il comptait parmi les meilleurs rouleurs du peloton. Mission accomplie, avec pendant un moment le meilleur temps (34'48") et la 10e place finale.

Vous entrez dans le top 10 du chrono d'une épreuve aussi difficile que le Dauphiné. On connaît vos qualités de rouleur, mais c'est une vrai performance...

Je suis content. C'est un bon contre-la-montre. J’ai donné le meilleur de moi-même, j’ai toujours été dans le rythme. Même dans les virages, je n'ai pas perdu de temps.

Vous vouliez marquer les esprits...

Oui, je voulais montrer ma réelle valeur. C’était difficile avec ce vent, il fallait bien gérer son effort. Dans la bosse, se mettre à bloc. Et en haut pouvoir relancer et faire une descente propre. Après, j’ai tout mis dans la partie vent dans le dos. 

« Julian (Alaphilippe) est un grand champion »

Vous avez eu le meilleur temps (34'48") et c'est Julian Alaphilippe, votre leader chez Deceuninck Quick Step, qui l'a battu en premier (34'37"), alors qu'il n'a plus rien à jouer au général. Cela vous a-t-il surpris ?

Oui, parce qu'il m'avait dit qu'il le ferait tranquille pour se dégourdir les jambes, il s’est foutu un peu de moi, il m'a menti (sourire). Sinon, je répondrai non. Parce que c'est un grand champion. Il est complet. Il passe partout.Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna se félicitent mutuellement après leur bon contre-la-montre respectif, le Montluçonnais (7e) améliorant le meilleur temps jusque-là détenu par l'Aubiérois.

Est-ce votre meilleur contre-la-montre en World Tour?

Je le pense. Cela fait plaisir de faire un bon chrono. J'ai réussi à rester concentré du début jusqu'à la fin, à toujours bien appuyer (sur les pédales). C'était assez propre.

Avez-vous le sentiment d'avoir fait le maximum?

J'ai peut-être être perdu quelques secondes dans la côte, pas plus. Je l'ai quand même montée sur le petit plateau pour ne pas trop « toxiner ». 

Rémi Cavagna a pris date pour les championnats de France du contre-la-montre, le 27 juin prochain en Loire-Atlantique, où il espère être au top de sa forme.

"Une bonne préparation pour le championnat de France"

C'est donc un test réussi à quinze jours du championnat de France de la spécialité dont vous serez au nombre des favoris...

C’est une bonne préparation mais ce ne sera pas la même distance (le chrono des France fera 47 km, ndlr). J’avais reconnu ce parcours, je vais aller reconnaître celui du championnat de France. J'ai montré que je suis en forme et que je continue à progresser. J'espère être au top du top, au championnat.

La connaissance du terrain vous a été utile...

Surtout dans la descente. En plus, à l'échauffement, j'ai refait le parcours dans la roue de Julian. Donc, ça allait vite. Et il m’a montré les bonnes trajectoires à prendre.

Raphaël Rochette

Classement de la 4e étape :


1. WOUT VAN AERT (TEAM JUMBO-VISMA) les 26,1 km en 33'38'' 
2. TEJAY VAN GARDEREN (EF EDUCATION FIRST), à 31''
3. TOM DUMOULIN (TEAM SUNWEB), à 47''
4. STEVEN KRUIJSWIJK (TEAM JUMBO-VISMA), à 49''
5. EMANUEL BUCHMANN (BORA-HANSGROHE), à 51''
6. ADAM YATES (MITCHELTON-SCOTT), à 56''
7. JULIAN ALAPHILIPPE (DECEUNINCK-QUICK-STEP), à 59''
8. NILS POLITT TEAM (KATUSHA ALPECIN), à 1'05''
9. JAKOB FUGLSANG (ASTANA PRO TEAM), à 1'07''
10. RÉMI CAVAGNA (DECEUNINCK-QUICK-STEP), à 1'10''

 

Commentaire