Actualité sportive en auvergne



Photo © Jean-Louis GORCE

Radwanska et Salden ont réussi leur Engie Open

Retour sur la finale du 13e Engie Open Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes, remportée par la tête de série n°2, la Polonaise Urszula Radwanska.

La Polonaise Urszula Radwanska a remporté dimanche la 13e édition de l’Engie Open après trois sets disputés (6-7, 6-3, 6-1) face à la Belge Lara Salden. Un deuxième succès, en cette année 2019, sur un tournoi à 25.000 dollars après celui de Petit-Bourg en Guadeloupe, dès janvier et une étape vers une remontée progressive au classement pour celle qui fut 29e mondiale en 2012, aujourd’hui classée juste sous la barre des 300. De son côté, Salden ne pouvait qu’être satisfaite de sa semaine aubiéroise, au Centre régional des Monts d’Auvergne, laissant de côté ses quelques regrets concernant la finale où elle a eu l’impression de ne pas pouvoir faire plus.

 

Urszula Radwanska (POL), vainqueure de l’Engie Open. « Ce fut très dur. Tout le temps. Je ne connaissais pas du tout Lara, je ne l’avais jamais affrontée et je ne savais donc pas à quoi m’attendre mais elle a vraiment très bien joué. Même sur le dernier set où il y a 6-1, on est toujours restées très proches l’une de l’autre, avec beaucoup de jeu à avantage. J’ai des regrets à 5-4 sur la première manche, où j’ai des balles de set et j’en rate une vraiment facile en l’envoyant dans le filet. Mais, après avoir perdu le tie-break, je me suis reconcentrée sur la suite. Cela a été très facile jusqu’à 4-0 dans le deuxième pour moi, où je pense, elle a eu moins d’énergie mais après, c’est redevenu très dur car elle a réussi à redevenir très agressive. On était fatiguées toutes les deux à la fin car le premier set avait été vraiment long (1h01’). Ça s’est joué sur des détails, il y a des points qu’elle aurait pu faire. Cette victoire me donne de la confiance, c’est certain, mais à franchement parler, il faut que je joue des tournois de niveau supérieur à 25.000 $. Mes objectifs prochains, ce sont des tournois à 60.000 $ ou 100.000 $. »

 

Lara Salden (BEL), finaliste. « J’ai beaucoup joué cette semaine avec deux matchs difficiles et longs, donc mes jambes sont très lourdes et physiquement, je n’étais pas très bien. J’ai demandé le physio parce que j’avais mal partout. Je gagne le premier set mais j’avoue, je ne sais pas trop comment. Simplement, en fin de première manche, elle a raté un peu plus alors que moi, j’ai peut-être été plus constante qu’elle sur la fin. Après, elle a très bien joué, mieux que moi, et même presque rien raté. Même si j’ai eu quelques occasions. Mais au troisième set, physiquement, et ça s’est vu, je crois, j’étais vraiment fatiguée. Après, je suis très contente de ma semaine : samedi (3 sets pour battre Dodin) et avant-hier (trois sets, déjà, pour éliminer la Montferrandaise Alice Tubello), mon niveau était déjà très bon. »

Jean-Philippe Béal

Commentaire