Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Pro B : quatre à la suite pour la JAVCM

En s’imposant à Paris (90-93), la JAVCM a enchaîné un quatrième succès consécutifs, le deuxième à l’extérieur en championnat, qui la place au sein du groupe des 5 coleaders de Pro B. Retour sur la rencontre avec Guillaume Vizade, le coach métropolitain.

Guillaume, quel bilan tirez-vous de ce match à Paris ?

On fait un très bon match, notamment dans les choix de tirs, où on a fait preuve d’une bonne efficacité offensive, en trouvant des joueurs différents. On pouvait manquer un peu d’alternance à l’intérieur avec l’absence de Charles (Bronchard) que par précaution, on avait finalement laissé au repos, après un réveil de quelques douleurs à une jambe mais c’est bien qu’on ait pu trouver Arthur (Rozenfeld), Kevin (Mondésir), Momar (Ndoye) et puis David (Denave) qui a été plutôt bien durant tout le match, Marcos (Suka Umu) également… Encore une fois, offensivement, ce fut un match intéressant, avec des solutions collectives, pas mal de création pour les autres puisqu’on finit avec 20 passes décisives. Ça aussi, c’est un bon élément.

Et défensivement ?

On a été très concentré, très appliqué sur la première mi-temps, c’est ce qui nous permet, je pense, de tenir parce qu’on a peut-être été un peu plus timide offensivement sur cette mi-temps-là. En deuxième mi-temps, en revanche, on a été un peu plus permissifs, notamment quand eux ont commencé à avoir leur temps fort. On est alors à +13, on a trois-quatre situations qu’on négocie mal et qui leur permettent de revenir dans le match. A nous de travailler la constance pour qu’on ne soit pas à la merci d’un tel retour car un moment donné, en fin de match, il n’y a eu plus qu’une possession d’écart et on aurait pu se retrouver très déçus parce que globalement, on a mené du début à la fin… Il faut réussir à gommer ces creux-là. On en a eu un contre Gries-Oberhoffen, la semaine précédente, là, on en a eu un autre contre Paris, avec quelques attitudes de faute, des choses où on est un peu trop en retard. On a donné trop de lancers à l’adversaire. Paris shoote 34 lancers-francs (pour une réussite de 28, NDLR), c’est beaucoup trop alors qu’on en donnait 18 de moyenne depuis le début de saison. Ça les a maintenus en vie, en fait, parce qu’autant de fautes, c’est envoyer trop souvent les adversaires sur la ligne, c’est prendre des points et perdre des joueurs, aussi, puisqu’on a fini avec tout notre secteur intérieur avec 4 ou 5 fautes, ça a rendu le match un peu tendu en fin de quatrième quart-temps.

Mais au final, un « quatre à la suite », avant de recevoir Saint-Chamond, vendredi (à 20 heures, à Vichy)...

Le énième rendez-vous contre Saint-Chamond, oui (sourire). A bien négocier car valider les victoires à l’extérieur, ça passe toujours par gagner le match suivant à la maison.

 

 

Le Paris-JAVCM en chiffres

 

4. Le nombre de succès consécutifs de la JAVCM en championnat

10. Le nombre de victoires en 11 matchs officiels, dont 5 à l’extérieur

20. Le nombre de passes décisives de la JAVCM, record de saison égalé après le match contre Blois (2e journée de Leaders Cup), lui aussi à l’extérieur.

21. L’évaluation du meneur javostadiste Arthur Rozenfeld, sa meilleure de la saison avec 14 points, 4 rebonds, 5 passes décisives et 4 fautes provoquées.

22. L’évaluation de David Denave, la meilleure de la rencontre, son record de saison égalé après celui de… la journée précédente face à Gries-Oberhoffen.

23. Le nombre de points inscrits par David Denave à la Halle Carpentier.

34. Le nombre de lancers-francs obtenus par Paris, soit le double de la JAVCM.

51,6. En pourcentage, la réussite à trois-points de la JAVCM, record de saison.

 

 

Commentaire